Trois chasseurs blessés dont un gravement en deux jours

Trois chasseurs blessés dont un gravement en deux jours

Publié le :

Lundi 21 Janvier 2019 - 16:02

Mise à jour :

Lundi 21 Janvier 2019 - 16:10
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois chasseurs ont été blessés samedi et dimanche en France. L'un a été touché par le tir d'un de ses compagnons, le deuxième chargé par un sanglier et le troisième a fait une chute d'une trentaine de mètres.

Un chasseur a été blessé par balle dimanche 20 par l'un de ses compagnons, sur la commune d'Avreuil, dans le département de l'Aube. Il a été touché à la jambe et a dû être transporté à l'hôpital, mais ses jours ne seraient pas en danger.

Selon L'Est Eclair qui révèle l'affaire, c'est une balle qu'aurait reçu la victime et non des plombs, ce qui suppose qu'il s'agissait d'une chasse au gros gibier. Selon les premiers éléments rapportés, le projectile aurait ricoché avant d'atteindre le chasseur.

Voir: Chasse -moins de morts mais plus d'incidents, les raisons d'un paradoxe

Il pourrait donc s'agir d'un des rares cas d'accidents "imprévisibles" observés par l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Dans la plupart des cas, les blessures par balle survenant durant une partie de chasse concernent en effet d'autres chasseurs en raison du non respect de l'angle de 30 degrés que chaque tireur doit observer à sa gauche et à sa droite. Il doit par ailleurs effectuer un tir "fichant", avec l'arme dirigée vers le bas. Ce qui n'empêche cependant pas la balle de parfois ricocher sur une surface dure. En 2014, l'ONCFS considérait que seuls 4% des accidents de chasse pouvaient être qualifiés d'"imprévisibles".

Deux autres chasseurs ont été blessés durant ce week-end. Le premier dans la Meuse, où un homme a été chargé par un sanglier touché. Il a été blessé à la cuisse par la défense de l'animal.

Dans le Gard, un chasseur a fait samedi soir une chute d'une trentaine de mètres alors qu'il se trouvait au bord d'une route. Victime d'un traumatisme crânien, il a dû être héliporté vers l'hôpital de Nîmes dans un état grave.

Les chasseurs sont les premières victimes des accidents de chasse (10 morts sur 13 sur la saison 2017-2018).

Lire aussi:

Accident de chasse dans le Gers: un blessé grave, une enquête ouverte

Tarn: une octogénaire chargée par un sanglier poursuivi par des chiens de chasse

Série d'accidents de chasse: la négligence des chasseurs première cause de morts

Trois chasseurs ont été blessés dont un gravement en un week-end.


Commentaires

-