Un jeune hacker aurait piraté le mail du patron de la CIA

Un jeune hacker aurait piraté le mail du patron de la CIA

Publié le :

Mardi 20 Octobre 2015 - 16:37

Mise à jour :

Mardi 20 Octobre 2015 - 16:54
©Larry Downing/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune lycéen anonyme aurait piraté la boîte mail personnelle de John Brennan, le directeur de la CIA. Non, ce n'est pas une blague: le hacker a même publié des preuves de son exploit sur Twitter. Le tout en usant d'une méthode déconcertante de simplicité

Pirater la boîte mail d'un des hommes les plus puissants des Etats-Unis semble être un jeu d'enfant, ou du moins d'adolescent. Un jeune lycée américain anonyme a ainsi expliqué au New York Post comment il est parvenu à hacker les mails personnels de John Brennan, le directeur de la surpuissante CIA. Le pire est peut-être que la méthode du pirate, qui a publié des preuves de ses exploits sur Twitter, est d'une simplicité déconcertante.

Parmi les nombreux mails personnels auxquels il a pu avoir accès, le jeune hacker a notamment repéré un dossier d'une quarantaine de pages classé top secret. Selon le New York Post, il s'agirait d'une demande d'habilitation de sécurité retraçant l'intégralité de ses antécédents, d'une liste mentionnant les numéros de sécurité sociale d'employés de la CIA ainsi qu'une lettre interne au sujet de l'usage de la torture.

Autant d'éléments aussitôt reproduits et mis en ligne sur deux comptes Twitter spécialement créés pour l'occasion, @phphax et @_cwa_ (ce dernier étant fermé depuis), sur lesquels de nombreux soutiens à la cause palestinienne ont également été postés. Voici l'un de ces messages, la liste anonymisée des numéro de sécurité sociale:

Si l'authenticité de ces éléments n'a pas été confirmée de sources officielles, il n'en reste pas moins que les autorités prennent l'affaire très au sérieux. Le FBI et les services secrets américains auraient ainsi ouvert une enquête.

Surtout, c'est la méthode employée qui interroge. Le jeune homme se serait ainsi contenté de recueillir un maximum d'informations sur John Brennan afin de tenter de deviner son mot de passe. Une technique dite de "l'ingénierie sociale" déjà utilisé aux dépens de Sarah Palin, candidate à la vice-présidence américaine en 2008 et dont le succès, pour ce qui concerne les comptes d'un personnage aussi important, soulève de nombreuses questions aux Etats-Unis.

 

Le jeune hacker se serait contenté de deviner le mot de passe du patron de la CIA pour pirater sa boîte mail.


Commentaires

-