Un maire d'Indre-et-Loire condamné après une blague raciste sur les Arabes

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 01 juin 2018 - 18:59
Image
Un homme de 28 ans sera jugé mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour avoi
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Michel Champigny, maire de Sainte-Maure-de-Touraine en Indre-et-Loire, a été condamné pour une blague raciste sur les Arabes, prononcée en avril 2017.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Michel Champigny, maire de Sainte-Maure-de-Touraine en Indre-et-Loire, a été condamné à une amende pour injure publique à caractère racial. En 2017, lors d'un meeting politique en soutien à François Fillon, il avait fait une blague raciste sur les Arabes en plein milieu de son discours.

La sanction de Michel Champigny est tombée. Le maire divers droite de Sainte-Maure-de-Touraine en Indre-et-Loire a été condamné jeudi 31 mai par le tribunal correctionnel de Tours à 1.500 euros d'amende pour "injure publique à caractère racial" ainsi qu'à 1.000 euros de dommages et intérêts, qu'il devra verser au Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, a rapporté France Bleu Touraine.

En avril 2017, lors d'un meeting en soutien à François Fillon, Michel Champigny avait prononcé un discours, au milieu duquel il avait raconté une blague raciste: "Savez-vous quel est le sport préféré des Arabes? Les courses hippiques, parce qu'ils piquent tout, ils piquent ta bagnole, ils piquent ta mob, et ils piquent ton fric".

Cette sortie avait provoqué un tollé même parmi ses propres soutiens. Une plainte avait été déposée et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) s'était constitué partie civile.

Lire aussi: "Trop d'Arabes à Toulouse" - le conseiller municipal refuse de démissionner

Le parquet avait requis 1.500 d'amendes et 5.000 euros de dommages et intérêts. Les réquisitions n'ont donc été suivies qu'à moitié.

Après le verdict, Michel Champigny s'est excusé. "Je regrette profondément d'avoir choqué les gens. Hervé Novelli, le maire de Richelieu, m'avait demandé de chauffer la salle… C'est cette blagounette entendue dans un taxi qui m'est venue bêtement à l'esprit", a-t-il ainsi déclaré.

"Mais vous n'avez trouvé que çà pour mettre de l'humour dans le meeting?", lui a rétorqué le président du tribunal. Se rendant ensuite compte que "blagounette" n'était sans doute pas le terme adéquat, l'élu s'est encore confondu en excuses.

À LIRE AUSSI

Image
Une manifestante tient une banderole lors d'une manifestation le 12 février 2017 à Bordeaux
Discrimination: portrait-robot de la victime d'injures racistes
Les hommes y sont "sensiblement" plus exposés que les femmes, ont principalement entre 15 et 35 ans, sont immigrés ou descendants de l'immigration: l'Observatoire nati...
21 mars 2017 - 13:49
Image
A picture taken on August 17, 2012 shows a high relief on the facade of the Amiens criminal court pr
Il traite un enfant de "sale nègre", six mois de prison avec sursis pour injure raciste
Le tribunal de Saint-Brieux (Côtes-d'Armor) a condamné mardi un sexagénaire pour injure publique envers un particulier en raison de sa race ou de son origine à six moi...
06 décembre 2017 - 17:38
Société
Image
Mathilde Edey Massadou incarnera Jeanne d'Arc.
Orléans: une jeune fille métisse agonie d'injures par la fachosphère car elle jouera Jeanne d'Arc
Mathilde Edey Massadou est la jeune femme qui a été choisie pour incarner Jeanne d'Arc lors des prochaines fêtes johanniques à Orléans. Depuis sa nomination, elle est ...
22 février 2018 - 13:40
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.