Un militaire se suicide après la cérémonie du 14 juillet

Un militaire se suicide après la cérémonie du 14 juillet

Publié le :

Lundi 15 Juillet 2019 - 09:13

Mise à jour :

Lundi 15 Juillet 2019 - 09:16
©Photo AFP/Ian Langsdon
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un militaire du régiment d'infanterie des chars de marine de Poitiers s'est suicidé avec son arme de service dimanche 14 juillet, à l'issue des célébrations de la Fête nationale aux Ecoles militaires de Saumur.

Le drame s'est déroulé aux Ecoles militaires de Saumur (EMS), juste après la célébration de la fête nationale. Un militaire s'est suicidé avec son arme de service dimanche 14 juillet. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Angers et confiée aux gendarmes de Saumur.

La victime serait un caporal-chef réserviste de 39 ans appartenant au régiment d'infanterie des chars de marine de Poitiers et en mission au sein des EMS. Il aurait, vers midi à l'issue de la cérémonie, envoyé des SMS à certains de ses camarades ainsi qu'à des membres de la mission Sentinelle, annonçant ce qu'il s'apprêtait à faire. Plusieurs militaires auraient tenté de l'en dissuader mais sans y parvenir.

Voir: Face à la vague de suicides de policiers, de la "convivialité" et des "loisirs"

Le sous-officier a retourné son arme de service contre lui. Les secours ont été prévenus et ont tenté de le réanimer sans succès. Malgré le lieu du drame, la date du 14 juillet, et le fait que le geste terrible a eu lieu juste après le défilé des Ecoles militaires, c'est la piste du motif familial qui serait privilégiée.

En avril dernier, un drame similaire s'était produit dans les Hautes-Alpes. Un sous-officier s'était donné la mort au sein de sa caserne avec son arme de service. En mars, une membre de l'opération Sentinelle avait retourné son Famas contre elle à l'aéroport de Roissy.

Lire aussi:

Macron célèbre l'Europe de la défense au défilé du 14 juillet, suivi de quelques incidents

Le militaire s'est suicidé avec son arme de service après avoir alerté ses collègues.


Commentaires

-