A 246km/h sur une départementale, un motard sème des gendarmes

A très vive allure

A 246km/h sur une départementale, un motard sème des gendarmes

Publié le :

Lundi 29 Janvier 2018 - 12:48

Mise à jour :

Lundi 29 Janvier 2018 - 12:58
A hauteur de Janneyrias (Isère), un motard s'est fait flasher dimanche par des gendarmes du peloton motorisé de La Verpillière alors qu'il roulait à 246km/h sur une départementale limitée à 90. Au guidon d'une Ducati Panigale, il a semé les militaires.
©Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Etait-il pressé ou avait-il simplement envie de s'amuser sur la route? Alors qu'il sillonnait une départementale à vive allure, dimanche 28 aux alentours de 16h à hauteur de Janneyrias (Isère), un motard n'a visiblement pas vu qu'il avait dépassé des gendarmes et qu'il risquait d'avoir quelques soucis suite à son comportement. En effet, grâce à leur ETM (équipement de terrain mobile), les gendarmes du peloton motorisé de La Verpillière (Isère) sont parvenus à le flasher et ne s'attendaient probablement pas à un tel excès de vitesse.

A en croire l'écran de contrôle du radar mobile, le motard roulait à 246 km/h alors que la route était limitée à 90 km/h, selon une information rapportée par Le Dauphiné Libéré. Les militaires ne sont pas parvenus à rattraper l'homme au guidon de sa Ducati Panigale mais devraient rapidement parvenir à l'identifier une fois que la photo sera traitée par le centre automatisé des sanctions à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Concrètement, pour avoir roulé à plus de 50 km/h au-dessus de la vitesse réglementée, le conducteur encourt une amende forfaitaire 1.500 euros, une suspension de trois ans du permis de conduire (sans sursis ni "permis blanc"), un retrait de six points et une confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive.

A lire aussi: Plus de 26,4 millions de PV en un an - record battu

D'après les chiffres rapportés par la sécurité routière, la vitesse excessive ou inadaptée aux circonstances a été présentée dans 31% des accidents en 2016. C'est pourquoi, l'organisme a rappelé sur son site Internet les bonnes raisons pour lesquelles il est fortement recommandé de lever le pied sur la route. Il est notamment important de savoir que la vitesse réduit le champ visuel et que tout dépassement inférieur à 20 km/h de la vitesse maximale autorisée provoque le retrait d'un point sur le permis de conduire.

Mais aussi que l’écoconduite est "un comportement de conduite citoyen qui permet de diminuer le risque d’accident, de réduire sa consommation de carburant et de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique".

Un motard, qui roulait à 246 km/h sur une route limitée à 90, a réussi à semer des gendarmes en Isère.

Commentaires

-