Un rôle contre du sexe: les confidences d'Harvey Weinstein dans un magazine

Un rôle contre du sexe: les confidences d'Harvey Weinstein dans un magazine

Publié le :

Dimanche 15 Juillet 2018 - 12:32

Mise à jour :

Dimanche 15 Juillet 2018 - 12:35
Dans un article publié le 13 juillet dans un magazine conservateur britannique, Harvey Weinstein aurait admis à un éditorialiste avoir déjà offert un rôle à une actrice en échange de faveurs sexuelles. Il nie cependant tout rapport imposé.
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il l'aurait admis. Selon un éditorial publié sur le site du magazine conservateur britannique The Spectator, le producteur Harvey Weinstein a admis avoir offert à des actrices des rôles dans des films en échange de relations sexuelles, tout en niant la moindre contrainte.

"Oui, comme tout le monde je leur ai offert du travail en échange de sexe", aurait-il affirmé, alors que son avocat était présent à l'entretien. "Et tout le monde le fait encore. Mais je n’ai jamais, au grand jamais, forcé une seule femme" aurait-il affirmé à l'écrivain et journaliste Taki Theodoracopoulos.

Mais les choses restent à prendre au conditionnel. L'avocat d'Harvey Weinstein, Benjamin Brafman, a publié un communiqué expliquant que les propos rapportés ne viennent pas "d'une interview mais (d')une interaction entre vieux amis". Il assure que les deux hommes "ont parlé du vieux Hollywood et du contraste avec la culture européenne, et je pense que Taki a vu Harvey à la lumière de ces éléments. M. Weinstein n'a jamais rien affirmé comme quoi il aurait donné des rôles en échange de faveurs sexuelles. Vous avez ma parole : Harvey n'a pas dit cela".

Voir aussi - Agression sexuelle sur une 3e femme: Harvey Weinstein plaide non coupable

L'article a en tout cas fait réagir, à commencer par les premières intéressées. Asia Argento et Rose McGowan, évoquées dans les propos d'Harvey Weisntein, ont accusé le producteur de continuer à mentir. L'ancien magnat du cinéma explique par exemple qu'Anthony Bourdain, le compagnon d'Asia Argento, qui s'est suicidé le 8 juin, s'est donné la mort car l'actrice le trompait. Elle a donc twitté sans détour: "Weinstein, put*** de monstre violeur, tu essaies encore de nous blesser. Pas pour longtemps. Tu vas aller en prison".

Harvey Weinstein nient toutes les accusations d'abus sexuels, une centaine en tout, portées contre lui. Il en liberté sous caution en attendant un probable procès.

Harvey Weinstein nie des viols, mais ne conteste pas de possibles faveurs sexuelles.


Commentaires

-