Une baleine coincée dans le Vieux-Port de Marseille, la "grosse sardine" sauvée par les pompiers (photo)

Mieux que la légende

Une baleine coincée dans le Vieux-Port de Marseille, la "grosse sardine" sauvée par les pompiers (photo)

Publié le :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 16:11

Mise à jour :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 16:18
Les marins-pompiers de Marseille ont dû intervenir ce mercredi pour aider une baleine d'environ 15 mètres, coincée dans le port de Marseille. L'animal a pu rejoindre le large, tandis que la police ironisait sur la taille de cette "sardine".
©La Baleine Bleue/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Là ou la sardine a réussi, la baleine a échoué. Un cétacé d'une quinzaine de mètres de long a pénétré ce mercredi dans le Vieux-Port de Marseille, au niveau de  l'anse de Pharo. L'animal n'a pas bouché l'entrée comme le petit poisson dans la légende phocéenne, mais s'est en revanche lui-même retrouvé coincé.

La baleine s'est en effet retrouvée bloquée au niveau de la mise à l'eau des bateaux, zone de peu de profondeur. Elle n'a alors plus réussi à bouger. Une situation qui aurait pu la mener à la mort et a donc nécessité l'intervention des marins-pompiers de Marseille. Trois plongeurs se sont jetés à l'eau pour tenter de sauver Willy, mais le poids de l'animal ne permettait pas de le déplacer.

Les secours ont donc fait appel à un spécialiste des cétacés qui leur a conseillé une méthode originale nécessitant une lance à incendie, rapporte France Bleu. Le jet d'eau à haute pression a été dirigé sous l'animal afin de lui permettre de se retourner. Elle a ainsi pu rejoindre le large.

L'espèce à laquelle appartenait l'animal n'a pas été identifiée avec certitude. Il pourrait cependant s'agir d'un rorqual commun, un mamiphère que l'on trouve un peu partout sur la planète, et notamment en Mer Méditerrané. La présence de cétacés jusqu'à l'entrée du port de Marseille n'est d'ailleurs pas rare. Deux autres avaient déjà été observés début octobre.

"Grosse sardine !!!!", a tweeté la police des Bouches-du-Rhône, en référence à celle qui aurait bouché l'entrée du port de Marseille. A noter que l'expression utilisée pour taquiner la tendance à l'exagération des Phocéens fait référence non pas à un poisson mais à un navire. La Sartine avait en effet coulé à l'entrée du Vieux-Port à la fin du XVIIIème siècle, en obstruant l'entrée. La ressemblance entre les deux sonorités a fait le reste.

Il n'est pas rare de croiser des cétacés à l'entrée du Port de Marseille.

Commentaires

-