Une femme de 490 kilos sort enfin de chez elle: il a fallu abattre un mur

Evacuée en camion

Une femme de 490 kilos sort enfin de chez elle: il a fallu abattre un mur

Publié le :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 09:44

Mise à jour :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 10:25
Pour permettre à une femme de 490 kilos de sortir de chez elle et d'être hospitalisée pour des soins urgents, des pompiers argentins ont dû abattre mercredi l'un des murs de son domicile. L'état de santé de cette habitante de Rosario (nord du pays) avait commencé à se détériorer huit ans plus tôt, à la mort de son père.
©Tony Alter/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'y avait plus d'autres choix. Pour permettre à une femme de 490 kilos de sortir de chez elle et d'être hospitalisée en urgence, des pompiers ont dû abattre l'un des murs de son domicile, mercredi 15 en Argentine. Grâce à cette intervention, cette habitante de Rosario (nord du pays) prénommé Isabella a donc réussi à être évacuée de sa maison sur son lit. Ce dernier a ensuite été hissé à bord d'un camion de la défense civile.

Agée de 32 ans, Isabella a toujours eu des problèmes de poids selon ses déclarations: "J'ai toujours été grosse. J'ai abandonné l'école en raison des discriminations dont j'ai souffert. J'ai repris les études sur le tard pour être quelqu'un dans cette vie. Cela paraît aujourd'hui impossible", a-t-elle notamment confié au quotidien Clarin. Mais son état s'est détérioré depuis quelques années. En effet, huit ans plus tôt, elle pesait 130 kilos et se trouvait en meilleure forme mais la jeune femme est tombée en dépression suite au décès de son père.

Consciente des risques auxquels elle s'expose, elle a décidé de prendre sa vie en main pour continuer à avancer. Une résolution, prise un peu avant les fêtes de fin d'année, qu'elle compte bien tenir car sa santé est réellement en danger depuis déjà plusieurs années: elle ne sent plus rien sur une grande partie de son corps et a vu apparaître sur ses jambes de nombreuses tumeurs en raison de son obésité extrême. Selon ses médecins, elle doit au moins perdre 200 kilos pour retrouver une petite mobilité. "Je veux me soigner et vivre", a-t-elle notamment déclaré juste avant d'arriver à l'hôpital.

A lire aussi: L'enfant le plus gros du monde a été opéré

Selon les chiffres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 15% des adultes sont concernés par l'obésité en France. Ils sont plus susceptibles de contracter de nombreuses maladies (diabète, cancers, maladies cardiovasculaires, etc).

Les pompiers ont dû briser un mur pour permettre à une femme de 490 kilos de sortir de chez elle.

Commentaires

-