Une publicité Aubade "sexiste" retirée des Galeries Lafayette (photo)

Une publicité Aubade "sexiste" retirée des Galeries Lafayette (photo)

Publié le :

Lundi 17 Décembre 2018 - 17:07

Mise à jour :

Lundi 17 Décembre 2018 - 17:13
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une publicité de la marque de lingerie Aubade a été retirée du bâtiment des Galeries Lafayette car elle était jugée sexiste. La mairie de la ville s'était, entre autres, insurgée face à la photographie.

Face aux critiques, les Galeries Lafayette du boulevard Haussmann de Paris ont retiré une publicité jugée sexiste par de nombreux internautes et même élus.

Car ce sont en effet les vives critiques d'Hélène Bidard, élue communiste à la mairie de Paris, qui a mis le feu aux poudre.

La publicité pour la marque de lingerie Aubade montrait les fesses d'une femme dont le visage était coupé. Si la finesse de la dentelle et la chute de rein étaient censées attirer les potentielles clientes, elles les ont surtout indigné.

A voir aussi: Miss France - un concours "ringard, sexiste et rabaissant" pour Osez le féminisme

"Sérieusement les Galeries Lafayette, en 2018, en pleine vague Me Too et à quelques jours de Noël, vous n'avez rien de mieux à afficher que les fesses d'une femme sans visage?! Je demande le retrait immédiat de cette campagne sexiste!!!", a écrit l'élue PCF sur Twitter le mardi 11 décembre.

Et son appel a été entendu. Le magasin a décidé de retirer la réclame d'Aubade dès le lendemain pour éviter une trop grande polémique en cette période des fêtes de fin d'année alors que les clients se ruent dans les magasins.

La marque de lingerie française Aubade a pourtant réalisé de nombreuses campagnes de publicité du même genre qui n'ont, jusqu'ici, pas fait autant de vagues.

A lire aussi:

L'absence de tables à langer dans les toilettes pour hommes jugée sexiste

Cartes postales sexistes: un collectif féministe demande leur retrait

Les Galeries Lafayette ont retiré une publicité Aubade jugée sexiste de leur façade.


Commentaires

-