Une randonneuse en tongs secourue par hélicoptère en montagne

Une randonneuse en tongs secourue par hélicoptère en montagne

Publié le :

Jeudi 11 Juillet 2019 - 13:45

Mise à jour :

Jeudi 11 Juillet 2019 - 14:45
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une touriste belge qui avait décidé de gravir un sommet de 1.390 mètres en tongs mercredi 10 s'est blessée et a dû être secourue par hélicoptère.

Une randonneuse belge a dû être secourue par hélicoptère mercredi après-midi sur le sommet de la Dent-du-Chat, près de Chambéry. La touriste avait eu l'idée étonnante de gravir ce sommet de 1.390 mètres d'altitude avec pour seuls chaussures des tongs.

Un équipement loin d'être adapté à la situation. Selon Le Dauphiné libéré, la femme âgée d'une quarantaine d'années "amorçait la descente quand son pied a vrillé sur un caillou". Bilan: une entorse de la cheville et l'obligation d'être évacuée par hélicoptère.

Le Dragon 74 de la Sécurité civile a décollé afin de venir en aide à la randonneuse imprudente. Elle a été emmenée avec un de ses amis à l'hôpital de Chambéry pour y être soignée.

Voir: Quand la randonnée vire au drame - les accidents mortels causés par des vaches

Pour la randonnée, il est recommandé de porter des chaussures montantes, rigides et équipées de semelles antidérapantes. Les autorités conseillent également de prévoir un parcours adapté aux capacités du plus faible du groupe, des vêtements adaptés à une évolution de la météo, de quoi s'hydrater et s'alimenter.

En principe, les secours en montagne sont gratuits, notamment lorsqu'ils sont effectués par les services de l'Etat (CRS, gendarmes de haute-montagne, pompiers, Sécurité civile). Toutefois dans certains cas, les communes peuvent être amenées à exiger une participation de la part des personnes secourues, laquelle peut être versée par son assurance.

La question de la responsabilité des personnes qui prennent des risques inconsidérés en mer ou en montagne s'est de nouveau posée cet été, suite au décès de trois sauveteurs de la SNSM qui tentait de secourir un pêcheur parti en pleine tempête.

Lire aussi:

Deux veuves népalaises à l'assaut de l'Everest tueur

SNSM: Philippe veut réfléchir au "modèle du sauvetage au mer"

La touriste belge a été évacuée par l'hélicoptère de la sécurité civile.

Commentaires

-