Une touriste russe paie 6.400 euros pour deux cafés et un chocolat

Une touriste russe paie 6.400 euros pour deux cafés et un chocolat

Publié le :

Mercredi 02 Mai 2018 - 11:55

Mise à jour :

Mercredi 02 Mai 2018 - 12:07
Une touriste russe a payé pour plus de 6.400 euros de consommation dans un bar suisse du canton de Zurich mi-février dernier. Pourtant, elle n'avait commandé que deux cafés et un chocolat. Addition plus que salée due à une regrettable erreur de sa part.
©STAN HONDA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Elle se souviendra longtemps de son séjour en Suisse. Une touriste russe de 37 ans, qui vit à Mulhouse dans le Haut-Rhin, a payé mi-février plus de 6.400 euros pour avoir consommé deux cafés et un chocolat dans un tea-room de Dietikon (dans le canton de Zurich en Suisse). Certes, les prix sont peut-être élevés de l'autre côté du lac Léman, mais pas à ce point.

En réalité, si l'addition a été si salée, c'est à cause d'une regrettable erreur de la part de la touriste en question. Au moment de payer la note, qui s'élevait à 23,70 francs suisse (soit 19,80 euros), elle a entré son code de carte bancaire à la place du montant du pourboire, selon le journal suisse-allemand Blick.

Lire aussi: l'addition très salée d'un client fortuné en plein Grand Prix de Monaco fait le buzz sur Twitter

Résultat, elle a payé 7.700 francs suisses (près de 6.450 euros) et ne s'en est rendu compte qu'à la fin du mois, en recevant son relevé bancaire.

Selon L'Alsace, elle essaie depuis de se faire rembourser. Le gérant de l'établissement avait accepté de lui restituer la somme, mais il a depuis revendu son affaire.

La trentenaire s'est aussi tournée vers sa banque, qui a refusé de la rembourser car il ne s'agit, dans les faits, pas d'un cas de fraude. La police a aussi expliqué qu'il n'y avait aucune malversation dans cette histoire.

En résumé, l'erreur d'inattention de cette femme lui a coûté extrêmement cher. Elle a depuis dû changer de carte bancaire et de code secret.

Comme dans une fable, cette mésaventure a une morale: toujours bien lire le cadrant du terminal de paiement avant de valider ses achats.

Une Russe de 37 ans a payé plus de 6.400 euros pour deux cafés et un chocolat, lors d'un séjour à Zurich.


Commentaires

-