Var: un grand-père roué de coups par des motards devant son petit-fils

Un enfant de trois ans

Var: un grand-père roué de coups par des motards devant son petit-fils

Publié le :

Dimanche 10 Juin 2018 - 16:35

Mise à jour :

Dimanche 10 Juin 2018 - 16:43
A Grimaud, dans le Var, un sexagénaire en compagnie de son petit-fils de 3 ans a été passé à tabac par des motards, vendredi. Il leur avait fait une simple remarque.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une avalanche de coups qui s'est abattu sur un paisible sexagénaire pour une simple remarque. Un grand-père a été passé à tabac par un dizaine de motards dans le Var, à Grimaud à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Saint-Tropez, vendredi 8 dans l'après-midi. Le tout sous les yeux de son petit-fils de trois ans.

Comme le rapporte Var-Matin, qui révèle l'information, le sexagénaire, qui venait de récupérer l’enfant, s'est engagé sur une route à sens unique. Une dizaine de motards, en infraction, sont arrivés dans le sens inverse, forçant le sexagénaire à s'arrêter sur le bas-côté pour les laisser passer.

La victime a alors baissé sa vitre pour expliquer aux contrevenants qu'ils empruntaient la voie dans le mauvais sens. Goûtant peu à la remarque, un premier motard a alors porté un violent coup de poing au visage du sexagénaire: "Là, je me suis pris un coup de poing sur le visage, à travers la vitre ouverte". Choqué par ce geste gratuit, l'homme âgé annonce sa ferme intention d'aller porter plainte. Bien mal lui en a pris, un déchainement de violence s'est alors abattu sur lui.

Lire aussi- Grenoble: il demande à des jeunes de faire moins de bruit et est passé à tabac

"Là ils garent leur moto, m'arrachent de la voiture, me tombent dessus à cinq ou six et je reçois une avalanche de coups. J'ai eu l'impression de vivre un lynchage (...), d'être dans un cauchemar, victime d'une horde infernale", a témoigné la victime auprès du quotidien.

Les agresseurs ne s'arrêtant qu'en voyant le petit enfant à l'arrière du véhicule. "Il y a un petit dans la voiture", a fait remarque l'un de bikers, mettant fin à l'avalanche de coups qui s'abattait sur le grand-père.

Ce dernier a fait constater ses blessures après avoir été pris en charge par les secours. Il présente de nombreux hématomes aux jambes, dans le bas du dos et au visage. Le sexagénaire a déposé plainte.

 

Les brutes ont cessé de frapper à la vue de l'enfant.

Commentaires

-