Vesoul: prison ferme pour un homme qui avait frappé un policier après la finale

Haute-Saône

Vesoul: prison ferme pour un homme qui avait frappé un policier après la finale

Publié le :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 19:47

Mise à jour :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 19:56
Un homme s’en est pris à un policier frappé au sol lors d’une rixe à Vesoul dimanche alors que la foule célébrait la victoire de la France en Coupe du monde. Il a été condamné à de la prison ferme.
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Si la liesse a dominé dimanche 15 au soir après la victoire des Bleus en finale de Coupe du monde, des incidents, plus ou moins graves, ont entaché la fête à travers la France. A Vesoul, un homme âgé de 22 ans a frappé à la tête un policier qui s'était interposé dans une rixe. Mardi 17, il a été condamné à 6 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Vesoul dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate.

Comme le révèle L'Est Républicain, les faits avaient eu lieu après minuit devant la Banque de France de la ville de Haute-Saône où une rixe éclate entre plusieurs personnes. Un adjoint de sécurité en tenue a tenté de les séparer mais s’est retrouvé au sol, maintenu et frappé à la tête par un individu désigné comme "trapu". Il a fallu l’intervention de deux autres policiers pour stopper l'agresseur du fonctionnaire et pour procéder à son interpellation.

Voir - "#MetooFoot": des femmes témoignent d'agressions lors des célébrations de la Coupe du monde

A la barre, il a expliqué ne pas avoir été conscient de frapper un policier du fait du sang qui coulait de son arcade sourcilière ainsi qu'en raison de son état d'ivresse.

L'avocate de l'adjoint de sécurité agressé a fait procure le certificat médical faisant état de trois jours d’ITT pour son client, une indisponibilité susceptible d’être prolongée en fonction de l’évolution du traumatisme subi.

"Après avoir longuement délibéré, le tribunal a condamné le prévenu au casier judiciaire presque vierge (une mention) à un an de prison, dont six mois ferme", souligne le quotidien régional qui précise qu'il n'y a pas eu de mandant de dépôt. L'agresseur est donc ressorti libre du tribunal Il devra verser 500 euros à la victime et régler 700 euros au titre des frais d’avocat engagés par la partie civile.

Lire:
Appel à témoins: un frère et sa sœur lynchés en pleine rue à Caen

Les policiers leur demandent de faire moins de bruit, ils attaquent le commissariat

 

En marge de la finale de la Coupe du monde, un homme a agressé un policier à Vesoul.

Commentaires

-