Viol filmé à Toulouse: deux innocents "lynchés" sur Internet portent plainte

Viol filmé à Toulouse: deux innocents "lynchés" sur Internet portent plainte

Publié le :

Lundi 26 Novembre 2018 - 07:51

Mise à jour :

Lundi 26 Novembre 2018 - 07:53
© CHANDAN KHANNA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux jeunes hommes de 23 et 25 ans ont annoncé porter plainte pour dénonciation calomnieuse après avoir été présentés comme des violeurs sur les réseaux sociaux. Ils avaient été assimilés aux auteurs d'un viol collectif filmé survenu dans la région toulousaine en septembre dernier.

Après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant un viol collectif, ils avaient été cloués au pilori sur les réseaux sociaux. Deux jeunes hommes dont la photo a circulé suite à cette affaire ont annoncé qu'ils allaient porter plainte.

L'agression avait eu lieu à la sortie d'une discothèque le 16 septembre dernier et la vidéo diffusée dans les jours suivant. Elle avait choqué au point que certains internautes s'étaient lancés dans une chasse à l'homme numérique pour identifier les violeurs.

Plusieurs hommes avaient ainsi été présentés comme tels, photos à l'appuie. Certains des individus pointés du doigt ont bien été mis en examen, mais Rayane, 23 ans et Demba, 25 ans, n'ont jamais été mis en cause dans ce dossier. Mais ils ont été assimilés à des violeurs car ils se trouvaient sur une photo Facebook d'un des suspects. Nombre de "justiciers" des réseaux sociaux n'ont pas pris la peine de faire la différence.

Voir: Vidéo de viol de Toulouse - accusé sur les réseaux, Sammy dément

Les deux jeunes hommes s'étaient présentés spontanément à la gendarmerie pour clarifier la situation et dénoncer cet acharnement.

"Je me suis fait lyncher sur les réseaux sociaux et j’ai reçu des menaces de mort. J’ai été reconnu dans la rue et suivi. Même à l’étranger, cette photo virale a circulé", a témoigné le plus jeune auprès du Parisien."Tous mes proches pensaient que j’étais soit en prison, soit en cavale. (...) J’ai l’impression que le regard sur moi a changé. Et puis on peut toujours tomber sur un fou qui va vouloir s’en prendre à nous", a de son côté raconté Demba.

Une plainte pour dénonciation calomnieuse devrait donc être déposée. "L’impunité pour ceux qui se rendent coupables de telles pratiques doit cesser", a jugé l'avocat des deux jeunes hommes.

Cinq personnes ont  été mise en examen ans cette affaire de viol en réunion. La victime s'est constituée partie civile.

Lire aussi:

Vidéo d'un viol collectif à Toulouse: cinq suspects interpellés

Une jeune femme violée par huit hommes après une soirée en discothèque

Deux hommes présentés comme des violeurs sur Internet ont décidé de porter plainte.


Commentaires

-