Vitry: il tente de violer sa compagne et lui arrache un morceau d'oreille

Vitry: il tente de violer sa compagne et lui arrache un morceau d'oreille

Publié le 23/01/2019 à 14:53 - Mise à jour à 14:59
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été interpellé après avoir agressé sa femme dans la nuit de dimanche à lundi car elle refusait ses demandes sexuelles. La victime a eu un bout d'oreille arraché. 

 

Pour maîtriser l'individu, les forces de l'ordre ont dû faire usage de leur pistolet à impulsion électrique. Un homme a agressé son épouse qui lui refusait un rapport sexuel à Vitry dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21. L'individu a mordu sa compagne à l'oreille, lui arrachant un morceau de chair. La femme a dû être hospitalisée.

Selon le journal Le Parisien, qui révèle l'information, ce sont les voisins qui ont prévenu les forces de l'ordre après avoir entendu des bruits de lutte et des cris de douleur provenant de l'appartement du couple. "Devant l’appartement, ils entendent des cris de détresse derrière la porte", précise le quotidien. Comme personne ne répondait à leurs sollicitations, les policiers décident de forcer la porte. Une fois dans l'appartement, ils sont tombés sur la victime, en sang.

Lire aussi - Paralysée et muette: elle est mise enceinte par son violeur

La compagnon de la femme s'est alors énervé et a tenté de résister à son interpellation. Tant et si bien que les forces de l'ordre ont dû faire usage de leur pistolet à impulsion électrique pour pouvoir le maîtriser et l'interpeller.

L'individu a été placé en garde à vue dans la foulée. La victime a été prise en charge par les secours et hospitalisée. Les enfants du couple, au nombre de trois et présents au moment des faits, ont été confiés à leur tante.

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de viols et de tentatives de viol est estimé à 94.000 femmes. De la même manière que pour les chiffres des violences au sein du couple présentés ci-dessus, il s’agit d’une estimation minimale. Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 47% des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

Voir:

Retrouvée ligotée à un arbre, la jeune femme avait inventé son viol

Tortures, viols et sadisme sur personne vulnérable: 7 accusés devant les juges

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a tenté de violer sa femme à Vitry dans la nuit de dimanche à lundi.

Fil d'actualités Société