Voiture folle à Melbourne: l'œuvre d'un déséquilibré d'origine afghane

Voiture folle à Melbourne: l'œuvre d'un déséquilibré d'origine afghane

Publié le :

Jeudi 21 Décembre 2017 - 15:37

Mise à jour :

Jeudi 21 Décembre 2017 - 15:45
©Mal Fairclough/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La piste terroriste semble écartée ce jeudi, quelques heures après qu'une voiture a foncé sur la foule à Melbourne (Australie) faisant plusieurs blessés graves. Le conducteur, un Australien d'origine afghane, est en effet connu pour ses antécédents psychiatrique et sa consommation de drogue. Il aurait agi seul.

L'incident de Melbourne serait bien un acte volontaire mais pas un attentat, selon les premiers élément recueillis.

Ce jeudi 21 dans l'après-midi (vers 6h30 ce matin en France), une voiture a foncé sur la foule sur Flinders Street, artère de la deuxième ville d'Australie très fréquentée en cette période d'achats de Noël. Le 4x4 a fini sa course contre un arrêt de tram.

Selon un bilan encore provisoire, 19 personnes auraient été blessées dont "plusieurs" sont dans un état grave, précisent les autorités. Treize d'entre elles dont un enfant ont dû être hospitalisées.

Le conducteur, également blessé, a été interpellé par un policier qui se trouvait sur place en dehors de son service. Il a été hospitalisé mais aurait tout de même pu être interrogé.

Lire aussi: Australie - un homme préparait un attentat terroriste pour le Nouvel An

Selon le commissaire en chef de la police de l'Etat de Victoria, il s'agit d'un Australien de 32 ans "d'ascendance afghane". Il est connu de la justice pour plusieurs délits notamment pour agression mais il ne faisait l'objet jusqu'à ce jeudi d'aucun mandat d'arrêt ni d'aucune mesure privative de liberté.

La piste terroriste semble écartée au profit de l'acte d'un déséquilibré. L'homme a en effet des antécédents psychiatriques et de consommation de stupéfiants. Son parcours doit encore être précisé mais il aurait séjourné récemment dans une établissement psychiatrique où il été placé sous traitement. La police n'a encore évoqué aucun lien avec la mouvance djihadiste, précisant tout de même qu'il ne s'agit que des débuts de l'enquête.

Il s'agirait également d'un acte isolé et aucune autre personne ne se trouvait à bord du véhicule. Un second homme, âgé de 24 ans, a été interpellé peu après la collision alors qu'il filmait la scène. Il transportait des couteaux dans son sac selon le commissaire en chef, mais ne serait pas impliqué dans l'attaque.

Les autorités australiennes ont annoncé à plusieurs reprises ces derniers mois avoir déjoué des attentats importants. L'un d'entre eux, déjoué en juillet, devait viser un avion selon les enquêteurs. Un autre a été empêché fin novembre et devait se produire au réveillon.

Le conducteur du véhicule est un Australien d'origine afghane de 32 ans, connu pour des faits d'agression et ses antécédents psychiatriques.


Commentaires

-