Allocution d’Emmanuel Macron : le confinement dans toute la France, à partir de vendredi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Allocution d’Emmanuel Macron : le confinement dans toute la France, à partir de vendredi

Publié le 28/10/2020 à 20:59
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Explication de la situation sanitaire, revue des stratégies possibles (et non retenues), objectifs et appel à l’unité. Le chef de l’Etat a fait preuve de pédagogie, et de quelques mea culpa, sur les tests par exemple, pour tenter de faire passer la pilule du reconfinement. 
 
Car dans la nuit de jeudi à vendredi, la France métropolitaine retrouve le confinement, au moins jusqu’au 1er décembre. 
 
« Nous sommes submergés par l’accélération soudaine de l’épidémie »
 
Pas d’autre choix, donc, selon Emmanuel Macron que de « donner un coup de frein brutal aux contaminations » - 36437 mercredi (et non plus de 70000 comme annoncé par erreur sur TousAntiCovid). 
 
« J’ai décidé qu’il fallait retrouver le confinement qui a stoppé le virus »
 
Un confinement qualifié d’adapté
 
Le confinement de l’automne ne sera cependant pas tout à fait celui de mars. Si les commerces non essentiels, bars et restaurants devront tirer le rideau, si l’attestation de sortie fera son grand retour, le confinement sera adapté sur différents points :
 
Les établissements scolaires restent ouverts, jusqu’au lycée inclus, ainsi que les crèches. Un protocole sanitaire « renforcé » a été annoncé par le président, sans plus de détails. Les étudiants, eux, repassent au régime des cours en ligne.
 
Si le télétravail est généralisé, des secteurs économiques pourront continuer à fonctionner : usines, exploitations agricoles ou BTP, notamment. Des guichets resteront ouverts dans les services publics. 
 
« L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer »
 
Autre évolution, les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite seront autorisées, mais forcément limitées. 
 
Pour les déplacements, il n’y aura pas de règle des 100 kilomètres, mais ils ne seront pas autorisés d’une région à l’autre. Une tolérance sera observée ce week-end pour le retour des vacances de la Toussaint. 
 
Lueur d’espoir ?
 
En fin d’allocution, Emmanuel Macron a tenu à apporter une lueur d’espoir, promettant un point sur l’évolution de l’épidémie tous les quinze jours, avec potentiellement une réouverture de certains commerces si la situation s’arrange. 
 
L’objectif est – tout de même – de passer de 40 000 à 5 000 contaminations par jour et quelques minutes plus tôt, le président de la République avait prévenu qu’il est déjà certain que « près de 9000 patients seront en réanimation à la mi-novembre ». 
 
Au terme de son intervention, Emmanuel Macron a pris le ton de l’entraîneur de l’équipe France :
 
« Nous devons tenir en nous serrant les coudes. Nous y arriverons tous ensemble »
Ce mercredi soir, beaucoup de questions se posent encore sur la mise en œuvre de ce confinement qui n’attendra même pas le week-end. Le premier ministre Jean Castex apportera davantage de précisions demain jeudi, lors d’une conférence de presse. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron a annoncé un "confinement adapté"

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-