covid-19 : l’appel au calme et à la raison d’un médecin généraliste (Video)

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 28 septembre 2020 - 15:19
Image
thierry lagrange
Crédits
Chaine Youtube C17 Info
Thierry Lagrange, médecin généraliste à La Rochelle appelle à la raison
Chaine Youtube C17 Info

Thierry Lagrange, médecin généraliste à la Rochelle s’est exprimé au micro de C17 Info dans le cadre de la crise du covid-19. Le médecin prend la parole pour dénoncer le climat anxiogène dans lequel les Français sont plongés depuis maintenant six mois. Son témoignage et son appel à la sagesse de tous sont sans équivoque.

Comme le rappelle Thierry Lagrange « La covid existe, il y a eu une épidémie avec de nombreux cas, un pic en mars-avril, il y a eu le déconfinement, les gens se sont remis à vivre librement, et il se passe quelque chose de normal et prévisible, le virus est toujours là et circule [..] ,nous assistons à l’immunisation collective »

« Le virus circulant, les gens l’ont attrapé et c’est normal, on nous le présente comme la peur d’une 2ème vague […] les virus sont partout et nous vivons en permanence en interrelation entre notre milieu intérieur et notre milieu extérieur, nous avons un système physiologique qui nous permet de nous défendre en permanence contre ce qui nous entoure »

 

"On utilise la peur par ces messages quotidiens comme si nous étions en guerre et qu’un danger imminent allait nous tomber sur la tête."

Selon le médecin « ce qui est critiquable c’est la méthode, on utilise la peur par ces messages quotidiens comme si nous étions en guerre et qu’un danger imminent allait nous tomber sur la tête… la peur est une émotion ancestrale qui nous permet d’échapper au danger, or là il n’y a pas de danger immédiat » et de rajouter « tout est fait tous les jours pour qu’on nous fasse croire que le danger arrive, qu’il y a une croissance exponentielle des malades, des morts potentiels, sans que cela ne corresponde à la réalité et cela provoque (lorsque la peur est là mais que le danger n’est pas là) l’anxiété généralisée ».

 

Les enfants : victimes de la peur entretenue par le système

« Les gens [...] ont peur de tout, cela touche toute la population et y compris les enfants, les enfants sont en train d’absorber cette peur qui est décuplée par le système, un système qui va trop loin »

« Par ailleurs cela provoque de plus en plus de réactions phobiques […] Certains patients demandent à leurs enfants qui allaient prendre un crayon pour dessiner, de ne pas le prendre. [...] Ce sont des réactions pathogènes pour l’organisme, des réactions névrotiques qui sont en train de se mettre en place pour chacun et dans toute la société. »

« Non content de nous mettre dans la peur, on nous met aussi dans la contrainte. […] Mettre une masque avec l’illusion que même mettre un masque au bord de la mer ou seul serait bénéfique pour notre santé : c’est Faux »

« Ce système mis en place n’appelle pas à l’intelligence des gens il appelle et j’ose dire le mot à l’endoctrinement, la peur, la contrainte et la culpabilité et ce dès le premier age » pour l’exemple le médecin reprend cette poésie qu’un de ses patients, parent d’un enfant en CE1, a bien voulu partager avec lui et que nous retranscrivons ici :

« L’école a été fermée et nous vivons confinés car tu peux nous infecter tu peux même nous tuer.

Les visites aux grands-parents c’est interdit pour l’instant car si on veut les aimer il faut bien les protéger.

Nous resterons solidaires tous unis dans cette guerre et pour sauver notre terre nous t’enverrons en enfer »

Thierry Lagrange l’affirme, cette poésie « c’est totalement délirant et cela va provoquer des problèmes chez ces enfants qui sont pris dans un apeurement général »

L'interview complet à regarder ici :

"C’est effrayant cela est totalement disproportionné par rapport à ce virus."

Il rappelle que le rôle du médecin est mis à mal dans la gestion de cette crise, « le médecin est normalement la clé de voute de tout le système de santé, il est là pour rassurer les gens, leur expliquer comment marche l’immunité. Voir le médecin permet de décharger les hôpitaux qui sont en grande crise et ça n’a pas évolué depuis 6 mois, aucun moyen n’a été mis en place, il n'y a pas plus de lits de réanimation, pas d'amélioration des conditions de travail alors que c'etait la première urgence.»

À LIRE AUSSI

Image
Censure 250
Il est urgent de changer de stratégie sanitaire face à la Covid-19, tribune censurée
ndlr : censure quand tu nous tiens.  Cette tribune devait initialement paraître dans le JDD ce dimanche 27 septembre 2020. Cela ne fut pas le cas et à la place, le cho...
28 septembre 2020 - 11:29
Opinions
Image
covid masque
La bataille pour faire durer la pandémie
 TRIBUNE : Les scientifiques officiels se lèvent contre les scientifiques critiques (comme ceux qui ont signé la tribune de Laurent Mucchielli) : ils mettent leur poid...
24 septembre 2020 - 16:59
Opinions