Des chercheurs français ont recréé la façon idéale de dire "Bonjour!"

Des chercheurs français ont recréé la façon idéale de dire "Bonjour!"

Publié le :

Mardi 27 Mars 2018 - 10:49

Mise à jour :

Mardi 27 Mars 2018 - 12:09
Des chercheurs français du CNRS ont récemment révélé les résultats d'une étude selon laquelle il y a plusieurs manières de dire "bonjour" en fonction de comment l'on souhaite être perçu par son interlocuteur. Ils ont recréé par ordinateur différentes intonations pour avoir le "bonjour" idéal.
©Valinco/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vous ne direz plus jamais bonjour de la même manière. Des chercheurs français du CNRS ont récemment recréé à l'aide d'un logiciel la façon idéale de dire "bonjour" en fonction de la manière dont on souhaite être perçu par son interlocuteur ou interlocutrice.

Leur étude (source: communiqué du CNRS) ne consistait pas simplement à mettre la politesse en avant mais bien à prouver que la perception du langage peut avoir des incidences sur les rapports humains mais peut même avoir des applications pour les autistes ou les personnes victimes d'AVC.

Selon ces scientifiques, qui ont mis leur logiciel Cleese à disposition du public pour l'appliquer à d'autres éléments de langage, pour dire bonjour de manière sincère et paraître déterminé (à entendre en cliquant ICI), "le mot doit être prononcé avec une hauteur descendante, plus marquée sur la deuxième syllabe".

Lire aussi: pourquoi se serre-t-on la main pour dire bonjour?

Pour paraître digne de confiance (à entendre en cliquant ICI), "la hauteur doit monter rapidement à la fin du mot".

Pour arriver à ces modulations, qu'ils ont fait écouter à une quarantaine de personnes pour qu'elles jugent, justement, si la personne dont elles entendaient la voix était déterminée ou digne de confiance, les chercheurs du CNRS ont enregistré un "bonjour" neutre et ont appliqué ces intonations différentes.

Ils ont insisté sur le fait que "ce code est partagé par les hommes comme par les femmes et est indépendant du sexe de la voix écoutée" et qu'il peut permettre "d'identifier la représentation des émotions notamment auprès de personnes souffrant d'autisme".

Pour eux, il est possible d'utiliser cette méthode "pour la détection d'anomalies de la perception du langage et peut-être même en faire un outil d'aide à la rééducation".

Dans le cadre d'une étude sur la perception du langage, des chercheurs français ont récréé la façon idéale de dire "bonjour" grâce à un ordinateur.


Commentaires

-