Epidémie de gastro-entérite: cinq choses à savoir sur la maladie

Epidémie de gastro-entérite: cinq choses à savoir sur la maladie

Publié le :

Lundi 26 Novembre 2018 - 15:08

Mise à jour :

Lundi 26 Novembre 2018 - 15:13
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La gastro-entérite arrive doucement mais sûrement en France. Le seuil épidémique n'avait pas encore été atteint ce lundi. Si la maladie est bénigne en France, certains chiffres sont impressionnants.

Certains départements français ont déjà dépassé le seuil épidémique de la gastro-entérite ces dernières semaines. La maladie devrait bientôt frapper toute la France.

> Encore un mois avant le pic

Pour l'instant, le pic épidémique n'a pas été atteint au niveau national. Mais l'épidémie ne saurait être évitée. Selon Santé publique France: "Il existe chaque année en France, comme dans tous les pays européens, une épidémie hivernale de gastro-entérite aiguës virales (...).L’augmentation du nombre de consultations pour GEA s’observe habituellement entre décembre et janvier avec un pic, le plus souvent au cours des deux premières semaines de janvier".

> Près d'un Français sur trois pourrait être touché cette année

Chaque épidémie de gastro-entérite est unique et son intensité dépend de multiples facteurs. De plus, la maladie étant bénigne dans la plupart des cas, nombre de malades ne se rendent pas chez le médecin, ce qui rend difficile d'établir des chiffres précis. Selon Santé publique France, le nombre de consultation varie chaque année entre 700.000 et 3,7 millions.

Toutefois, une étude menée sur la périoide 2009-2010 a permis d'estimer à 21 millions le nombre de personnes qui la contractent chaque année en France métropolitaine, toutes saisons confondues. Soit près d'un tiers de la population française.

> Elle tue des dizaines de milliers d'enfants par an

La diarrhée est à l'échelle mondiale l'une des premières causes de mortalité infantile (avec les pneumonies), essentiellement dans les pays pauvres d'Afrique subsaharienne. Ces diarrhées causeraient la mort de 450.000 enfants de moins de cinq ans chaque année. Leurs causes sont diverses, souvent liées à l'absence d'accès à l'eau potable, mais plus d'un tiers de ces morts seraient causées par des gastro-entérites à rotavirus.

Voir: La gastro-entérite arrive en France, seuil épidémique atteint dans deux régions

> Le seuil épidémique n'est pas fixe

Ceux qui guettent l'arrivée de l'épidémie auront noté que le fameux "seuil épidémique" change d'un réseau de surveillance à l'autre et surtout d'une semaine à l'autre. Il s'agit en effet d'une formule mathématique qui tient compte de nombreux éléments pour définir un nombre de malades à partir duquel on peut parler d'épidémie. Elle tient notamment compte de la saison.

Ainsi, le seuil épidémique de la gastro-entérite va être plus élevé en hiver, lorsqu'il est normal que le nombre de cas soit plus important.

> Les gestes pour l'éviter

Afin d'éviter d'être contaminé, l'InVS rappelle que "les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission des virus entériques et, de ce fait, l’hygiène des mains est primordiale (eau et savon, ou produit hydro-alcoolique)". Quant à ceux qui sont déjà touchés, "la meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë est la réhydratation précoce à l'aide des solutés de réhydratation orale".

Lire aussi:

Bactéries résistantes: les gels hydro-alcooliques bientôt inefficaces?

L'épidémie de gastro-entérite touches plusieurs millions de Français chaque année.


Commentaires

-