La viande rouge serait "sûrement cancérigène pour l'homme" selon l'OMS

La viande rouge serait "sûrement cancérigène pour l'homme" selon l'OMS

Publié le :

Lundi 26 Octobre 2015 - 16:00

Mise à jour :

Lundi 26 Octobre 2015 - 16:09
Selon une étude menée par une agence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la viande rouge serait "probablement cancérigène pour l'homme". Face à la publication de ces résultats, l’Institut nord-américain de la viande a tenu à réagir.
©Vadim Ghirda/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Manger de la viande rouge présenterait des risques pour la santé. C'est ce qu'a révélé une étude publiée dans la revue médicale The Lancet Oncology ce lundi matin. Selon une agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la viande rouge serait "probablement cancérigène pour l'homme", (Groupe 2A).

"Ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande", a indiqué le docteur Christophe Wild, également directeur du CIRC. "Dans le même temps, la viande rouge a une valeur nutritive", a-t-il nuancé.

"Par conséquent, ces résultats sont importants pour permettre aux gouvernements comme aux organismes de réglementation internationaux de mener des évaluations du risque, et de trouver un équilibre entre les risques et les avantages de la consommation de viande rouge et de viande transformée, ainsi que de formuler les meilleures recommandations alimentaires possibles".

En revanche les produits carnés, aussi appelés viande transformée, ont été classés comme étant "cancérogène pour l’homme" (Groupe 1). Il s'agit selon l'étude, de "viande qui a été transformée par salaison, maturation, fermentation, fumaison ou d’autres processus mis en œuvre pour rehausser sa saveur ou améliorer sa conservation".

Ces produits carnés contiennent "du porc ou du bœuf, mais peuvent également contenir d’autres viandes rouges, de la volaille, des abats ou des sous-produits carnés comme le sang", ce qui est le cas de la charcuterie.

De son côté, l’Institut nord-américain de la viande estime que "l’agence défierait à la fois le sens commun et des dizaines d’études ne montrant pas de corrélations entre viande et cancer, et d’autres montrant les nombreux bénéfices sanitaires d’un régime incluant de la viande".  

La viande rouge serait peut-être cancérigène selon l'OMS.


Commentaires

-