L’alcool, un grand ami du coronavirus

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L’alcool, un grand ami du coronavirus

Publié le 16/04/2020 à 09:08 - Mise à jour à 12:56
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
L’OMS Europe lance une mise en garde sur les dangers de l’alcool et sa contribution à l’affaiblissement du système immunitaire. Elle appelle les gouvernements à se saisir de la question. 
 
Fin mars, une préfecture, celle de l’Aisne en l’occurrence, a bien tenté d’interdire la vente d’alcool dans son département. La durée de vie de l’arrêté fut de 24 heures ! Inimaginable, en effet, de priver les Français de leur petit verre de vin ou de leur bière. Tant que cela reste dans le domaine du raisonnable, évidemment. 
 
Car les dangers liés à une consommation excessive d’alcool en général, et pendant le confinement en particulier, viennent d’être rappelés par une mise en garde de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé : vulnérabilité sanitaire, comportements à risques, violence…
 
Plus vulnérables
 
Mais l’OMS appuie également là où ça fait mal : l’alcool est en quelque sorte l’ami du coronavirus. C’est logique, sa consommation « est liée à une série de maladies transmissibles et non transmissibles et de troubles de santé mentale, qui peuvent rendre une personne plus vulnérable au Covid-19 ». 
« L’alcool compromet le système immunitaire de l’organisme et augmente le risque de résultats néfastes pour la santé »
 
L’OMS Europe en appelle donc aux gouvernements pour agir, d’une part en renforçant les réglementations existantes, d’autre part en communiquant largement sur les risques liés à la consommation d’alcool. 
 
Selon Carina Ferreira-Borges, la responsable du programme Alcool et drogues illicites de l’organisation, « pendant la pandémie de Covid-19, nous devrions vraiment nous demander quels risques nous prenons en laissant les gens enfermés chez eux avec une substance qui est nocive à la fois pour leur santé et pour les effets de leur comportement sur les autres ». 
 
Si vous sentez que vous commencez à être sous l’emprise de l’alcool, n’hésitez pas à consulter le site Alcool Info Service et surtout à appeler votre médecin traitant. 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'alcool affaiblit les défenses immunitaires face au coronavirus

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-