Les masques jetables finalement lavables, une bonne nouvelle pour le portemonnaie et pour l’environnement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les masques jetables finalement lavables, une bonne nouvelle pour le portemonnaie et pour l’environnement

Publié le 12/11/2020 à 10:51
Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
L’UFC-Que Choisir a testé trois modèles et affirme que les masques chirurgicaux sont toujours efficaces une fois lavés à 60°.
 
Selon l’association de consommateurs, ces masques conservent leurs capacités de filtration après 10 lavages en machine. 
 
« Les masques restent également suffisamment respirables pour être portés plusieurs jours »
 
Sur les trois masques testés, deux sont de véritables masques chirurgicaux, arborant la norme EN14683 et garantissant 95% de filtration bactérienne, le troisième est un masque dit « de confort », sans marquage officiel.
 
L’UFC-Que Choisir les a comparés avec des masques en tissu répondant aux normes Afnor, avec des filtrations à 90% et 70% des particules de plus de 3 µm.
 
Le verdict est sans appel : 
 
« Après 10 lavages et autant de passages au sèche-linge et au repassage doux, leurs capacités de filtration se sont maintenues à un niveau suffisant pour un usage grand public »
 
L’association précise que les attaches des masques n’ont pas bougé, que seul un léger feutrage peut apparaître en surface.
 
Economies 
 
A l’heure de la généralisation de l’obligation de port du masque, y compris pour les écoliers à partir de 6 ans et dans quasiment toutes les communes de France, cette possibilité de laver les masques chirurgicaux constitue une bonne nouvelle pour le budget des ménages. 
 
En effet, même si leurs prix ont baissé depuis le printemps, une famille avec enfants dépense plus de 200€ par mois si elle opte pour ce type de masques. 
 
C’est, aussi, une bonne nouvelle pour l’environnement. Un masque chirurgical jeté dans la nature va mettre plus de 400 ans à se dégrader. Et force est de constater qu’il en traine bien un peu partout.
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les masques chirurgicaux peuvent être lavés dix fois

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-