Les raves party sont de retour avec l’été… et le coronavirus

Les raves party sont de retour avec l’été… et le coronavirus

Publié le 13/07/2020 à 10:48 - Mise à jour à 14:12
YANN COATSALIOU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
La circulation du coronavirus en France n’empêche pas les teufeurs de se rassembler, ce qui inquiète les autorités. 
 
Cela dit, les images qui ont le plus tourné ce week-end ne sont pas celles d’une rave party clandestine. Des milliers de personnes – pas plus de 5000 assurent la mairie et la préfecture – se sont massées samedi 11 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice. Il ne fallait pas en attendre moins lorsque l’on sait que l’invité de ce DJ set gratuit était The Avener, star mondiale de l’électro. 
 
A Nice, donc, le maire Christian Estrosi se mord les doigts ce lundi matin, assurant que « le masque sera désormais obligatoire pour tous nos événements, même à l’extérieur ». 
 
Teknival en Bourgogne
 
Si l’une des principales villes françaises est censée être en mesure de gérer les événements estivaux organisés, on ne peut pas en dire autant lorsque des milliers de teufeurs débarquent dans un village de 1300 âmes. 
 
Nous sommes à Saint-Parize-le-Châtel, dans la Nièvre. La paisible commune a vu débouler entre 4000 et 5000 teufeurs (selon la préfecture) dans la nuit de samedi à dimanche, sur un terrain privé. Le bruit de l’organisation d’un teknival dans le centre-ouest de la France avant le 14 juillet courait depuis quelques jours, si bien que les préfectures de la région Centre-Val-de-Loire avaient pris des arrêtés d’interdiction. 
 
La rave party a finalement élu domicile à côté de Nevers, poussant la préfète de la Nièvre à installer tant bien que mal « un dispositif d’ordre public et de secours », avec gendarmes, pompiers et bénévoles de la Croix-Rouge. L’ARS Bourgogne a quant à elle organisé une distribution de masques et de gel hydroalcoolique.
 
A Arcachon aussi
 
Outre les risques inhérents à ce genre de manifestations, les autorités craignent la naissance de nouveaux clusters, qui seraient difficilement maîtrisables en raison de la nature même des raves party. 
 
Près d’Arcachon, ce sont 2000 personnes qui se sont rassemblées dans une forêt dans la nuit de samedi à dimanche, « sans faire de dégâts », a précisé la préfecture de Gironde. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


C'est à Nice et pour une manifestation organisée que la foule était la plus importante

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-