L'obésité pourrait faire perdre jusqu'à huit années d'espérance de vie, selon une étude canadienne

L'obésité pourrait faire perdre jusqu'à huit années d'espérance de vie, selon une étude canadienne

Publié le :

Vendredi 05 Décembre 2014 - 12:50

Mise à jour :

Vendredi 05 Décembre 2014 - 19:22
L'obésité a des conséquences dramatiques sur la santé: elle pourrait faire perdre jusqu'à huit années d'espérance de vie, selon une étude canadienne.
©Tony Alter/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Jusqu'à huit années d'espérance de vie en moins: c'est ce que provoquerait l'obésité, selon une étude canadienne rendue publique vendredi. Plus important encore, elle entraînerait une diminution, pouvant aller jusqu'à 19 ans, des années passées "en bonne santé" chez les personnes concernées.

Publiée par la revue scientifique spécialisée The Lancet, l'étude a été menée par le Dr Steven Grover, de l'université McGill de Montréal. Il s'agit d'une compilation de statistiques tirées de données américaines portant sur plusieurs milliers d'adultes de  20 à 79 ans (étude "NHANES" 2003-2010).

"Steven Grover et ses collègues ont modélisé les effets du diabète et des maladies cardiovasculaires chez des personnes en surpoids ou obèses, et montrent ce qui est intuitivement connu, mais peu souvent quantifié, sur l'obésité –à savoir que ses effets sur le nombre des années en bonne santé perdues est bien plus importantes que sur les années de vie perdues au total".

L'obésité augmente le risque de maladies cardiovasculaires (crises cardiaques et AVC, notamment) et le risque de diabète, et c'est l'effet de ces deux pathologies que les chercheurs ont pris en compte. En revanche d'autres conséquences du diabète (cancers, problèmes respiratoires) n'ont pas été quantifiés.

De manière générale, les chercheurs arrivent à une conclusion claire, et évidente pour tout le monde: plus un individu est en surpoids jeune, plus le retentissement sur sa santé sera important à l'âge adulte. Les pertes d'espérance de vie les plus importantes concernent les jeunes adultes de 20 à 29 ans.

Dans le détail, les gens en surpoids perdent entre zéro et trois ans d'espérance de vie, les obèses entre un et six ans, et les grands obèses entre un et huit ans.

Chez ces personnes les plus obèses, le nombre d'années passées "en bonne santé" est diminué, ce chiffre pouvant aller jusqu'à 19 ans au total, selon l'étude.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980 dans le monde. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de plus de 20 ans, dont 500 millions d'obèses.

 

On compte 500 millions de personnes obèses dans le monde.


Commentaires

-