L'obésité reconnue, dans certains cas, comme un "handicap" au travail

Victoire

L'obésité reconnue, dans certains cas, comme un "handicap" au travail

Publié le :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 12:10

Mise à jour :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 17:11
Un salarié souffrant d'obésité peut désormais être protégé par la législation s'il s'estime victime de discrimination professionnelle a indiqué, jeudi 17, la Cour de justice de l'Union européenne. Cette pathologie peut être à présent considérée comme un handicap au travail.
©Tony Alter/Flickr
PARTAGER :
-A +A

C'est un grand pas qui vient d'être franchi pour les travailleurs souffrant d'obésité. Désormais, l'obésité "sévère" peut être considérée comme un "handicap" si elle rend difficile la vie professionnelle de la personne qui en souffre, a jugé, jeudi 17, la Cour de justice de l'Union Européenne. Elle peut également être invoquée dans des affaires de discrimination.

Cette annonce intervient suite à la plainte de Karsten Kaltoft. Cet assistant maternel danois, qui pèse plus de 160 kilos, estimait avoir été licencié parce qu'il était obèse. L'employé avait alors saisi la justice pour obtenir des dommages et intérêts de la municipalité de Billund qui l'employait, considérant qu'il avait été victime d'une discrimination illégale fondée sur son poids.

La justice danoise avait demandé à la Cour de justice de l'Union européenne si le droit européen interdisait la discrimination fondée sur l'obésité, et si cette dernière pouvait être considérée comme un handicap.

Après avoir débattu sur cette notion, l'institution européenne a alors reconnu que "dans le domaine de l'emploi et du travail, le droit de l'Union ne consacre pas de principe général de non-discrimination en raison de l'obésité en tant que telle". Mais face à ce vide juridique, la Cour de justice a ouvert une porte. "Si "l'état d'obésité du travailleur entraîne une limitation (…) dont l'interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à la pleine et effective participation de cette personne à la vie professionnelle sur la base de l'égalité avec les autres travailleurs et si cette limitation est de longue durée, un tel état relève de la notion de 'handicap'", a-t-elle souligné.

Dans ce cas précis, la législation européenne sur la lutte contre les discriminations peut alors s'appliquer. Il revient désormais à la justice danoise de déterminer si l'obésité du plaignant relève de cette définition du "handicap". Selon l'OMS, 23 % des Européennes et 20 % des Européens sont obèses.

 

L'obésité peut être, dans certains cas, reconnue comme un "handicap" au travail.

Commentaires

-