Maladie de Lyme: échec de la pommade prometteuse

Maladie de Lyme: échec de la pommade prometteuse

Publié le :

Mercredi 21 Décembre 2016 - 16:36

Mise à jour :

Mercredi 21 Décembre 2016 - 17:06
La maladie de Lyme n'a pas encore trouvé son remède miracle. Une étude clinique publiée dans le journal scientifique "The Lancet" révèle l'échec d'une pommade prometteuse.
©GrookDaOger/Wikimedia Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La pommade testée pour empêcher la survenue de la maladie de Lyme est finalement un échec. Des scientifiques autrichiens et suisses évaluaient l'efficacité de leur pommade à l’azithromycine, qui appliquée pendant trois jours après la morsure, devait empêcher la maladie de se développer. L'équipe de l'université de Médecine de Vienne (Autriche) a publié ses conclusions dans la revue scientifique The Lancet et a enterré l'espoir d'une pommade préventive: "Par rapport au placebo, la pommade à l’azithromycine n’a permis d’empêcher ni la survenue d’un érythème migrant, ni la séroconversion (...)". Lorsque qu'une tique contaminée infecte une personne, un érythème migrant (lésion sur la peau prenant la forme d'un halo rouge) peut apparaître autour de la piqûre.

Pour les chercheurs, cette crème constitué d’azithromycine, un antibiotique utilisé dans la prise en charge des angines et des bronchites, n'est pas efficace pour prévenir la maladie causée par les bactéries du genre Borrelia. Les auteurs de l'étude ont testé 1.371 personnes qui venaient de se faire mordre par une tique. La moitié des participants devait appliquer deux fois par jour la crème à base d’antibiotique, l'autre appliquait un placebo. Si après trois jours, un érythème migrant apparaissait autour de la morsure, les participants recevaient alors le traitement antibiotique oral adapté.

Prise en charge rapidement avec un tel traitement, la maladie évolue favorablement. Si elle n'est pas détectée, l'infection entraîne des atteintes neurologiques et articulaires, une grande fatigue, des migraines ou encore des troubles cardiaques. Pour éviter la maladie de Lyme, la prévention est essentielle: il faut se protéger des piqures de tiques en portant des vêtements longs et fermés lors des promenades en forêt et en utilisant des répulsifs cutanés. En France, la Haute Autorité de santé estime que 27.000 personnes sont concernées chaque année. 

 

La maladie de Lyme toucherait près de 27.000 personnes en France.


Commentaires

-