Maladie X: la prochaine grande épidémie qui pourrait frapper le monde

Maladie X: la prochaine grande épidémie qui pourrait frapper le monde

Publié le :

Mardi 13 Mars 2018 - 17:10

Mise à jour :

Mardi 13 Mars 2018 - 17:17
Lors d'un réunion consacrée samedi aux pathologies à l'impact international possible, l'OMS a inclus la "maladie X" dans sa liste. La prochaine épidémie de grande ampleur pourrait en effet être liée à une maladie qui n'existe pas encore chez l'homme.
© WANG ZHAO / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Maladie X. Le terme utilisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évoque un scénario d'apocalypse zombie et pourrait faire froid dans le dos. Il désigne en effet ce qui pourrait être la prochaine grande épidémie que le monde pourrait connaître et a été utilisé lors de la réunion annuelle, samedi 10, de l'organisation sur les maladies qui pourraient avoir un impact international.

Et la maladie X apparaît dans cette liste au côté du virus Zika d'Ebola ou de la fièvre de Lassa. L'OMS considère donc que la prochaine grande épidémie internationale pourrait être due à une maladie encore inconnue.

"L'Histoire nous montre qu'il est probable que la prochaine irruption viendra de quelque chose que nous ne connaissons pas", selon John-Arne Rottingen, conseiller scientifique de l'OMS, cité par le Telegraph.

Lire aussi: Antibiotiques: les bactéries de plus en plus résistantes

Une idée qui évoque dans l'imaginaire collectif un terrible virus créée en laboratoire répandu dans la population. Un scénario possible au regard des récents progrès en génétique qui permettent aujourd'hui de créer des agents pathogènes mortels.

Toutefois le scénario d'une mutation d'un virus animal qui franchirait la barrière des espèces est bien plus probable. C'est une telle mutation qui serait à l'origine de la fameuse "grippe espagnole" de 1918 qui aurait en quelques mois touché un tiers de la population mondiale et tué 50 millions de personnes.

Voir: Grippe - la guerre de cent ans

Mais aussi pour le Sida qui à la suite d'une mutation serait passé des grands singes d'Afrique à l'homme. Ce cas de figure est d'autant plus probable selon certains scientifiques que l'intensité des contacts entre hommes et animaux se développent de plus en plus.

Dans les deux cas, la principale difficulté viendrait du fait que face à un virus jusque-là inconnu, les humains ne présentent aucune forme de résistance, ce qui permet à la maladie de se diffuser très rapidement.

La prise en compte du risque de "maladie X" doit pour l'OMS mettre en avant la nécessité de développer les outils de diagnostics et de surveillance.

La Maladie X pourrait être la prochaine grande épidémie mondiale.


Commentaires

-