"L’alimentation végane est saine et viable, à tous les âges de la vie", défendent des professionnels de santé

Tribune

"L’alimentation végane est saine et viable, à tous les âges de la vie", défendent des professionnels de santé

Publié le :

Mercredi 25 Octobre 2017 - 15:40

Mise à jour :

Mercredi 25 Octobre 2017 - 16:27
Dans une tribune publiée en exclusivité par "France-Soir", une quarantaine de professionnels de santé appellent les autorités françaises à reconnaître que l'alimentation végane est saine et possible à tous les âges de la vie. Ils réclament une évolution des publications officielles afin d'informer la population.
©Romain Perrocheau/AFP
PARTAGER :

Auteur : édité par la rédaction

-A +A

TRIBUNE - Peu de gens le savent: les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable. S’appuyant sur le consensus scientifique existant, ces recommandations définissent les légumineuses, les fruits à coque/oléagineux et les produits à base de soja comme "aliments riches en protéines" au même titre que les "viandes, poissons, œufs". De même, les laits végétaux/boissons végétales enrichis en calcium sont inclus dans le groupe "produits laitiers et substituts". C’est notamment le cas de la pyramide alimentaire officielle de référence en Belgique, à deux pas de chez nous.

Tour d’horizon : les Etats-Unis abritent la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67.000 nutritionnistes, qui se penche sur la question depuis 1987 et selon laquelle "les​ ​alimentations​ ​végétariennes correctement​ menées,​ ​dont​ ​le​ ​végétalisme,​ ​sont​ ​saines,​ ​adéquates​ ​sur​ ​le​ ​plan​ ​nutritionnel,​ ​et peuvent​ ​présenter​ ​des​ ​avantages​ ​dans​ ​la​ ​prévention​ ​et​ ​le​ ​traitement​ ​de​ ​certaines​ ​maladies.​ ​Les alimentations​ ​végétariennes​ ​bien​ ​menées​ ​sont​ ​adaptées​ ​à​ ​tous​ ​les​ ​stades​ ​de​ ​la​ ​vie,​ ​notamment aux​ ​femmes enceintes,​ ​aux​ ​femmes​ ​qui​ ​allaitent,​ ​aux​ ​nourrissons,​ ​aux​ ​enfants,​ ​aux​ ​adolescents ainsi​ ​qu’aux​ ​sportifs". Par exemple, la Fondation britannique pour la Nutrition indique que "des​ ​études​ ​menées​ ​auprès​ ​d’enfants​ ​végétariens​ ​et​ ​végétaliens​ ​au​ ​Royaume-Uni​ ​ont​ ​montré que​ ​leur​ ​croissance​ ​et​ ​leur​ ​développement​ ​suivaient​ ​des​ ​courbes​ ​normales​".

La viabilité et les avantages d’une telle alimentation sont également rappelés par le ministère américain de l’Agriculture, l’association des diététiciens du Canada, le Conseil national de la santé et de la recherche médicale australien, ou le Service national de la santé du Royaume-Uni, par exemple. La direction générale de la santé du Portugal précise en outre que "les​ ​études​ ​montrent​ ​non​ ​seulement​ ​l’importance​ ​d’une​ ​consommation​ ​régulière d’aliments​ ​végétaux,​ ​mais​ ​également​ ​le​ ​fait​ ​qu’une​ ​alimentation​ ​reposant​ ​exclusivement​ ​sur​ ​ces produits​ ​protège​ ​aussi​ ​bien,​ ​sinon​ ​mieux,​ ​la​ ​santé​ ​humaine". Une attention particulière est à porter aux apports en vitamine D3 et, surtout, en vitamine B12. S’il existe des sources végétales de vitamine D3, la vitamine B12 est fabriquée exclusivement par certaines bactéries, que l’on cultive désormais aussi en laboratoire. La vitamine B12 de culture ainsi produite dans le monde sous forme de complément alimentaire est surtout destinée aux animaux d’élevage. Pour les personnes véganes, il est donc possible de la consommer directement.

Il existe pour cela des suppléments et des aliments enrichis, qui sont indispensables à une alimentation végane équilibrée. Chez le nourrisson, l’allaitement maternel prolongé ou l’utilisation de préparations pour nourrissons (laits infantiles 1er et 2e âge) à base de protéines végétales sont recommandés jusqu’à l’âge de 4 à 6 mois.

Nous soussignés, médecins, nutritionnistes, professionnels de santé, appelons ainsi le ministère de la Santé à reconnaître que l’alimentation végane/végétalienne est possible à tous les âges de la vie, et à l’inclure -avec ses avantages, ses contraintes, ainsi que les sources véganes de protéines et de minéraux- dans une mise à jour des publications officielles: Programme National Nutrition Santé (PNNS), pyramide alimentaire officielle, etc.

Par ailleurs, nous appelons les médias à être attentifs aux conflits d’intérêts potentiels chez les professionnels de santé invités à exprimer dans leurs colonnes ou sur leur antenne leur opinion sur le véganisme, et à exiger de ces derniers une opinion fondée sur des données scientifiques sourcées.

 

Les signataires, par ordre alphabétique

Dr. Christophe André, docteur en médecine, psychothérapeute, psychiatre, chargé d’enseignement à l’Université Paris X

Catherine Amadoro, infirmière

Malaury Aye, diététicienne nutritionniste

Emeline Bacot, diététicienne nutritionniste

Perrine Bellanger, diététicienne

Dr. Jérôme Bernard Pellet, médecin nutritionniste

Loïc Blanchet-Mazuel, médecin généraliste

Killian Bouillard, docteur en sciences du sport, enseignant en nutrition

Yulia Brancart-Stepanenkova, diététicienne

Dr. Ludivine Buhler, médecin généraliste

Dr. Alexandre Chan, docteur en pharmacie

Stella Choque, infirmière cadre de santé, formatrice

Marica Concilio, nutritionniste

Maelle Cravero, gériatre et praticien hospitalier en médecine interne/gériatrie/neurologie

Marjorie Crémadès, diététicienne nutritionniste

Dr. Sébastien Demange, médecin généraliste

Dr. Denis Del Nista, médecin urgentiste

Dr. Catherine Devillers, médecin généraliste et médecin scolaire

Dr. Michèle Engel, médecin généraliste

Dr. Thomas Erpicum, docteur en biochimie

Amandine Goncalves, infirmière

Dr. Colette Goujon, neurologue, praticien hospitalier

Catherine Grusenmeyer, diététicienne nutritionniste

Angélique Guehl, diététicienne nutritionniste

Dr. Pauline Guimet, médecin généraliste

Maëlle Kane, nutritionniste

Dr. Elisabetta Lanciano, médecin généraliste

Dr Nathalie Lecroq, psychiatre, psychothérapeute addictologue

Sarah Lepretre, diététicienne

Dr. Florie Martinez Courant, médecin généraliste

Valérie Monod, infirmière

Kathleen Nunez, diététicienne nutritionniste

Dr. Emmanuelle Peris, médecin en santé au travail

Dr. Amélie du Peuty, médecin généraliste

Sylvie Quentin, aide soignante

Dr. Stéphane Rieu, médecin généraliste

Dr. Valérie Rieu, médecin urgentiste

Ludovic Ringot, cadre diététicien

David Ruffieux, nutritionniste diplômé en biochimie et biologie cellulaire

Florian Saffer, diététicien et nutritionniste du sport

Séverine Sénéchal, diététicienne nutritionniste

Thomas Sluys, Kinésithérapeute

Sophie Sun, médecin généraliste

Bérengère Verstraete, infirmière anesthésiste

Auteur : édité par la rédaction

"L’alimentation végane/végétalienne est possible à tous les âges de la vie", selon les signataires de la tribune.

Commentaires

-