Un quart de l'humanité obèse en 2045?

Si rien n'est fait

Un quart de l'humanité obèse en 2045?

Publié le :

Mercredi 23 Mai 2018 - 17:11

Mise à jour :

Mercredi 23 Mai 2018 - 17:20
Des chercheurs ont présenté ce mercredi les conclusions de leur étude sur l'obésité au Congrès européen à Vienne. Selon eux, un quart de la population mondiale sera obèse d'ici 2045 si la tendance actuelle tend à se confirmer.
©JS Evrard/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un groupe de chercheurs danois et britannique a dévoilé ce mercredi 23 les conclusions alarmantes de son étude lors du Congrès européen sur l'obésité qui se tient actuellement à Vienne.

Selon eux, et si la tendance actuelle se confirme, près d'un quart de la population mondiale sera obèse en 2045.

Pas moins de 22% de l'humanité sera donc obèse d'ici 27 ans si rien n'est fait. L'OMS (Organisation mondiale de la santé) estime quant à elle qu'en 2016, 39% des adultes (âgés de 18 ans ou plus) étaient en surpoids et que 13% étaient obèses.

Dans la même année, pas moins de 41 millions d'enfants de moins de cinq ans étaient en surpoids ou en situation d'obésité.

En 2045 donc, le nombre de personnes obèses aura considérablement augmenté partout dans le monde. Mais des régions seront tout de même plus touchées que d'autres.

A voir aussi: L'obésité continue à progresser aux Etats-Unis

Le groupe de chercheurs a averti le Congrès rassemblé à Vienne que plus de la moitié (55%) de la population américaine serait atteinte d'obésité si rien n'était fait. En 2017 39% des habitants des Etats-Unis étaient déjà obèses.

Les cas de diabète de type 2 seront aussi plus fréquents: 12% de la population mondiale pourrait souffrir de cette pathologie en 2045 (contre 9% en 2017).

"Le cours des choses peut être inversé, mais il faut pour cela des politiques volontaristes et coordonnées", a expliqué le docteur Alan Moses, l'un des coauteurs de cette étude.

L'OMS a mis en place une importante campagne de sensibilisation à ce sujet et encourage la population à pratiquer une activité physique régulière et à adopter une alimentation équilibrée.

Des chercheurs estiment que si rien n'est fait, près d'un quart de la population mondiale sera obèse en 2045.

Commentaires

-