Zika: un premier cas de décès d'un nourrisson atteint de microcéphalie en Argentine

Epidémie

Zika: un premier cas de décès d'un nourrisson atteint de microcéphalie en Argentine

Publié le :

Lundi 14 Novembre 2016 - 08:12

Mise à jour :

Lundi 14 Novembre 2016 - 08:13
Le virus Zika sort des frontières brésiliennes et se répand maintenant en Argentine. Le pays vient d'enregistrer son premier décès d'un bébé présentant une malformation suite à la maladie.
©Felipe Dana/AP/SIPA
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Zika continue son expansion. L’Argentine vient d’annoncer le premier décès directement lié à la maladie. La victime, un bébé atteint de microcéphalie, est mort 10 jours seulement après sa naissance, selon les informations communiquées par le ministère de la Santé argentin. Les autorités ont précisé que "le bébé faisait partie des quatre cas en observation après que la province de Tucuman a connu 24 cas de zika, dont certains sur des femmes enceintes".

L’Argentine était jusque-là relativement préservée du virus Zika contrairement à son voisin, le Brésil, où la maladie a largement dépassé la cote d’alerte. Depuis mai 2015 et le début de l’apparition de la maladie, 2.106 cas confirmés de microcéphalie ont été confirmés et 3.000 sont même en cours d’investigation. La région du Nordeste est la plus touchée par l’expansion du virus. Dans ce pays, 57 bébés sont directement morts de cette malformation, et Zika serait impliqué en tant que "complication" dans 178 autres décès prématurés.

Dans la région, la France n’est pas en reste, via ses départements d’outre-mer avec 22 cas de malformations cérébrales recensées en Martinique et en Guyane.

Les autorités médicales restent également attentives aux risques de malformations à long terme des enfants développant des microcéphalies issues de Zika. Lors des dernières observations effectuées, les médecins se sont aperçu que les enfants victimes de la maladie étaient également atteints par des troubles de l’audition et de la vue, ce qui vient renforcer un peu plus encore l’impact négatif sur leur développement intellectuel.

 

La microcéphalie entraîne un retard intellectuel grave chez les enfants.


Commentaires

-