Hubble découvre une lune autour de la planète naine Makémaké

Hubble découvre une lune autour de la planète naine Makémaké

Publié le :

Vendredi 29 Avril 2016 - 17:22

Mise à jour :

Vendredi 29 Avril 2016 - 17:35
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le télescope spatial Hubble a permis la découverte d'une petite lune gravitant autour de la planète naine Makémaké, située dans la ceinture de Kuiper. Les deux objets constituent ainsi un nouveau sujet d'étude pour la sonde New Horizons.

Hubble n'a décidément pas dit son dernier mot et compte bien encore montrer ce dont il est encore capable alors qu'il vient de fêter ses 26 ans et que sa mise à la retraite est prévue d'ici 2020. Le télescope spatiale a une nouvelle fois fait montre de son talent en découvrant une lune en orbite autour d'une planète naine, à près de huit milliards de kilomètres de la Terre.

La planète naine en question se nomme Makémaké, du nom d'une divinité de l'île de Pâques. Découverte en 2005, elle appartient à la même famille d'objets que Pluton, qui a elle même ses propres lunes. Elle aussi flotte dans la ceinture de Kuiper, un immense amas d'astéroïdes et autres petits objets transneptuniens (situés au-delà de l'orbite de Neptune) dont Makémaké et le troisième plus imposant et le deuxième plus brillant.

C'est d'ailleurs à cause de cette brillance que la petite lune -pour l'instant dénommée MK2- n'a pas été découverte plutôt. Elle est en effet d'une taille très modeste, environ 160 kilomètres de diamètre. Par conséquent, lorsqu'elle se trouve devant, la lumière de Makémaké empêche de la distinguer. MK2 passe également beaucoup de temps cachée derrière la planète naine, la fenêtre de temps pour l'observer est donc très réduite.

Pour l'astronome Alex Parker à l'origine de cette découverte, l'existence de ce satellite pourrait expliquer les variations de températures observées à la surface de Makémaké. En passant devant la planète, MK2, plus sombre et plus chaude, aurait laissé croire que des zones de températures différentes existent sur Makémaké.

La ceinture de Kuiper est encore mal connue de la communauté scientifique. En témoignent les découvertes surprenantes faites par la sonde New Horizons à la surface de Pluton. C'est d'ailleurs pour trouver un nouveau sujet d'études à celle-ci qu'Alex Parker et son équipe étudiaient Makémaké.

Hubble avait déjà réalisé un beau baroud d'honneur en révélant des images de la plus ancienne et lointaine galaxie jamais observée. La découverte de MK2 est à ajouter à la longue liste de se réussites.

 

Le satellite MK2, en orbite autour de Makémaké, ne ferait que 160 kilomètres de diamètre.


Commentaires

-