Le données personnelles de 330 000 utilisateurs de sites pornographiques « camgirls » exposées en ligne

Le données personnelles de 330 000 utilisateurs de sites pornographiques « camgirls » exposées en ligne

Publié le :

Mercredi 13 Novembre 2019 - 18:34

Mise à jour :

Mercredi 13 Novembre 2019 - 18:38
Image par Mihai Paraschiv de Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Pendant plusieurs semaines, les données personnelles de près de 330 000 utilisateurs de sites pornographiques de “camgirls” du groupe VTS Media se sont retrouvées en ligne. Les utilisateurs malchanceux des sites “Amateurtv”, “Webcampornoxxx” et “placercams”, ont eu la mauvaise surprise de voir leurs données personnelles librement accessible sur le Web.
 
 
Des spécialistes de sécurité informatique de l’entreprise Condition:Black ont identifié des informations provenant de plusieurs sites liés à l’entreprise VTS Media, basée à Barcelone.
 
La base de données exposée contenait des mois d’enregistrements quotidiens des activités du site. Cette dernière est restée accessible sans mot de passe pendant des semaines. Des enregistrements détaillés étaient disponibles : les heures de connexion des utilisateurs, les noms d’utilisateurs, leurs adresses IP, mot de passe, les messages privés des utilisateurs entre eux. 
Des informations comme les vidéos que les utilisateurs regardaient et louaient, étaient disponibles, ce qui les rendait non seulement identifiables mais aussi informait sur leurs goûts et préférences. 
 
Outre les utilisateurs, les données des acteurs et actrices qui utilisent la plateforme pour réaliser les vidéos et se faire rémunérer pour des prestations étaient aussi disponibles.
 
La plupart des internautes touchés seraient situés en Europe, et plus particulièrement en Espagne.
 
Un échec du point de vue de la vie privée 
 
Selon John Wethington, fondateur de Condition: Black, l’entreprise VTS Media ne néglige pas seulement les conditions de sécurité, mais aussi les règles en matière de confidentialité des données du site : "il est clair que les utilisateurs n'avaient probablement aucune idée que leurs activités étaient surveillées avec ce niveau de détail.", a t-il déclaré.
 
 
Confidentialité sur les sites pornographiques
 
Les sites de "Camgirl" collectent des données très sensibles, malgré cela ces derniers sont peu ou mal sécurisés. Selon une étude récente qui passe en revue 22 484 sites pornographiques, seulement 17 % des sites analysés avaient une connexion sécurisée. Selon Elena Maris, chercheuse chez Microsoft et auteure principale de l’étude, «ces sites pornographiques doivent réfléchir davantage aux données qu’ils détiennent et à la sensibilité de ces informations au même titre, que les sites qui gèrent des données personnelles de santé». 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Pendant plusieurs semaines, les données personnelles de près de 330 000 utilisateurs de sites de “camgirls” exposées en ligne

Fil d'actualités




Commentaires

-