Protéger ses enfants en sécurisant leurs jouets connectés

Protéger ses enfants en sécurisant leurs jouets connectés

Publié le 24/12/2019 à 08:17 - Mise à jour à 09:54
Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les jouets connectés sont à la mode, et vos enfants en ont peut-être commandé au Père Noël. Pensez à les sécuriser avant toute utilisation, pour éviter piratage et vol de données. 
 
Sous les sapins ce soir ou demain, il y aura beaucoup de tablettes et de smartphones, mais aussi très certainement des objets connectés, bracelets, drones, robots, poupées et autres caméras, sans oublier les fameux assistants numériques, Google, Amazon ou Apple. En somme, des cadeaux pour toute la famille. 
 
 
Se faire passer pour le père Noël
 
Mais qui dit connecté dit réception et envoi d’informations via une liaison Wifi ou Bluetooth, et donc risque de piratage et de vol de données personnelles. Aux Etats-Unis, des hackers viennent encore d’en faire la triste démonstration en prenant le contrôle d’une caméra installée dans la chambre de trois fillettes. Ils ont ainsi pu les espionner durant plusieurs jours et même communiquer avec les enfants… en se faisant passer pour le Père Noël. 
 
En France, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) comme la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) multiplient mises en garde et conseils pour se protéger et protéger ses enfants face à ces risques. 
 
Mot de passe et code d'accès
 
Avant que la fillette ou le petit garçon ne prenne en main son robot, sa poupée ou sa peluche connecté, il faut prendre quelques minutes pour sécuriser l’objet en suivant ces quelques conseils– également valables pour les objets des ados et des adultes.
 
La première recommandation porte sur un mot de passe solide à entrer lorsqu’il sera question d’accéder aux services en ligne de l’objet. Un mot de passe solide, c’est un mot de passe qui contient au moins 8 caractères, avec majuscules, chiffre et caractères spéciaux comme une étoile. Sachez qu’avec un mot de passe faible de type « nounours » ou « mapoupee », prendre le contrôle de l’appareil dans un rayon de 200 mètres lorsqu’il est connecté au Wifi est presque un jeu d’enfant.
 
Chaque jouet connecté a un code d’accès par défaut, qu’il est recommandé de changer. De même, les paramètres des fonctions de l’appareil sont pré-installés : pensez à n’activer que celles dont votre enfant aura besoin, et donc à désactiver les autres.
 
Ne dévoilez pas vos données 
 
Pour profiter de tous les avantages d’un jouet connecté, il est généralement demandé une inscription en ligne sur le site dédié à l’objet. Les parents remplissent un formulaire dédié – si l'enfant est en âge de le faire, ne pas le laisser seul pour cette étape. 
 
Il est alors conseillé de transmettre le moins d’informations personnelles possible. On peut par exemple créer une adresse email spécifique pour ne pas utiliser celle on se sert au quotidien, fournir un pseudo au lieu de son nom et bien entendu créer un mot de passe fort.
 
Dernières recommandations pour sécuriser les objets connectés : procéder aux mises à jour des logiciels dès qu’elles sont disponibles (elles servent souvent à combler des failles de sécurité) et penser à éteindre les objets quand l'enfant ne s’en sert pas. 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Même les peluches sont de plus en plus connectées

Fil d'actualités Société