Réalité virtuelle: un outil moderne et novateur pour la médecine

Fenêtre sur un nouveau monde

Réalité virtuelle: un outil moderne et novateur pour la médecine

Publié le :

Jeudi 12 Mai 2016 - 12:47

Mise à jour :

Vendredi 13 Mai 2016 - 16:20
Alors que la réalité virtuelle ne cesse de se démocratiser, les médecins et scientifiques ont décidé de s'emparer de cette technologie pour faire avancer la médecine. Devenu au fil des années un outil thérapeutique, il leur permet de mieux comprendre, de mieux planifier et de mieux agir. "FranceSoir" est allé à leur rencontre.
©Sebastien Salom-Gomis/Sipa

Auteur : Amandine Zirah

 
-A +A

Dans le monde médical, le potentiel de la réalité virtuelle semble illimité. Conscients qu'elle peut être un allié de taille dans la vie de tous les jours, de nombreux professionnels de santé ont fait le choix de développer et d'utiliser cette technologie pour faire avancer la médecine.

Parmi les pionniers en la matière, on retrouve le neurochirurgien Philippe Menei qui a réalisé en janvier dernier une opération à hauts risques à l'aide de cette technologie. En étroite collaboration avec Evelyne Klinger, il est parvenu à retirer la tumeur cérébrale d'un patient en explorant son champ visuel grâce à un test projeté dans un casque de réalité virtuelle. Le tout avec une extrême précision, permettant au malade de conserver toutes ses fonctions cérébrales. Interrogés par FranceSoir, ils nous ont expliqué les différentes étapes de l'opération.

>lire notre article: la réalité virtuelle se met au service de la neurochirurgie

Au-delà de la médecine de pointe, la réalité virtuelle peut également être un très bon outil pour aider à surmonter les phobies (comme la peur du vide, des grands espaces, des insectes, de l'avion, etc.). Elle fournit un environnement contrôlé et sécurisé dans lequel les patients apprennent à faire face à ce qui les effraie. Le thérapeute peut ainsi faire varier les paramètres en rassurant progressivement le phobique. Pratiquée en France par le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, cette thérapie amène de très bons résultats et s'avère au passage plus rapide, plus efficace et moins chère.

>lire notre article: utiliser la réalité virtuelle pour soigner les phobies, c'est possible

Les addictions sont également au cœur des préoccupations. Des chercheurs se sont alors penchés sur la question testant l'efficacité de cette technologie sur des patients alcooliques ou toxicomanes à travers différents programmes. Après des années de recherches et de développement, ces scientifiques ont réussi à recréer des environnements familiers afin de leur apprendre à résister aux tentations. Les résultats sont porteurs d'espoir.

>lire notre article: la réalité virtuelle s'attaque aux addictions (VIDEO)

Enfin, la réalité virtuelle peut aussi permettre aux patients atteints de cancer ou de pathologies longue durée de s'octroyer un petit moment d'évasion grâce à une application en 3D qui les immerge dans un monde doux et onirique. Le but: accompagner les malades et les proches à mieux gérer les étapes du suivi médical (salles d'attente, consultations, examens médicaux lourds, etc.). Baptisé "Bliss", le projet de Mélanie Péron a déjà séduit de nombreux professionnels du secteur. Désormais, grâce à une campagne de financement participatif, elle peut poursuivre le développement de son application.  

>lire notre article: "Bliss": quand les patients atteints de cancer s’évadent grâce à la réalité virtuelle (VIDEO)

 

Auteur : Amandine Zirah

 
La médecine s'empare depuis quelques années de la réalité virtuelle.

Commentaires

-