StopCovid : comment va fonctionner l'application et où la télécharger ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 mai 2020 - 22:59
Mis à jour le 27 mai 2020 - 00:35
Image
Capture d'écran de l'application StopCovid
Crédits
Gouvernement
L'application StopCovid sera disponible sur AppStore et Android ce week-end
Gouvernement

Comment fonctionnera l'application StopCovid qui doit nous aider à nous protéger contre la propagation du coronavirus ? Découvrez le pas-à-pas.

L’application Stop-Covid pourra peut-être déployée dès ce week-end. Le Parlement et la CNIL devraient en effet donner leur feu vert au lancement de cette application qui doit permettre de prévenir les personnes avec qui un patient infecté au coronavirus a été en contact rapproché. Plus le nombre de personnes utilisant l'application sera important, mieux nous serons protégés, insiste le Secrétaire d'Etat au numérique Cédric O. Elle s'adresse notamment aux personnes très mobiles et se déplaçant dans les zones denses. Voici comment cette application va fonctionner.

L’application téléchargeable sur AppStore et  Android ce week-end
Stop-Covid fonctionnera sur la base du volontariat. Concrètement, donc, seules les personnes qui l’auront téléchargée pourront permettre à un utilisateur qui apprend sa contamination de prévenir ceux qu’il a croisé dans les deux semaines précédentes. Cela permettra à ceux-ci de prendre leurs précautions.

Le traçage se fera grâce au système Bluetooth, qu’il faudra donc laisser activé sur son smartphone en permanence. Les visuels diffusés par le gouvernement montrent que pour lancer l'alerte, les personnes contaminées devront se déclarer avec un QR code ou un code fourni par le médecin ou le laboratoire qui leur aura signalé leur contamination.

Si l’on a croisé une personne contaminée qui s’est signalée sur l’application, on recevra donc une notification indiquant « Risque de contamination au coronavirus – Vous avez croisé ces derniers jours une personne testée positive au Coronavirus. Appuyez ici pour savoir quoi faire ».

L’application a pour l’heure été testée dans le métro, dans les conditions qui seraient celles d’un supermarché. Conclusion : le dispositif permet de détecter 75 à 80% des personnes à proximité dans un rayon d’un mètre environ, pendant plus de 15 minutes.

Les données personnelles seront-elles protégées ?
C’est l’un des questionnements légitimes et sur ce point le gouvernement se veut très rassurant : il a tenu compte des réserves émises par la CNIL, qui a donné son feu vert à l’application ce mardi 26 mai. Le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O l’a expliqué : « Le fonctionnement de l’application est non-identifiant. Sa mise en place est temporaire: le décret que nous préparons prévoit qu’elle sera automatiquement désactivée et que les données seront toutes effacées dans les six mois suivant la fin de l’État d’urgence sanitaire. »

A lire aussi : L'application StopCovid en 3 questions