YouTube: le "Gangnam Style" de Psy atteint le nombre maximum de vues

En chanson

YouTube: le "Gangnam Style" de Psy atteint le nombre maximum de vues

Publié le :

Jeudi 04 Décembre 2014 - 09:22

Mise à jour :

Vendredi 05 Décembre 2014 - 14:42
Le tube du chanteur coréen Psy, "Gangnam Style", a dépassé le nombre maximum de vues prévues par YouTube: 2.147.483.647. Les ingénieurs du site ont dû augmenter cette limite.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

"Phénomène planétaire", "tube mondial", "chanson du siècle", le succès de la chanson Gangnam Style, du Sud-Coréen Psy, se poursuit, encore et toujours, plus de deux ans après sa sortie. Un autre record est à mettre à son crédit depuis le début de semaine puisque la vidéo a atteint, et dépassé, le nombre maximum de vues possibles sur la plate-forme de partage de vidéos YouTube, fixée jusqu'ici à 2.147.483.647, devenant ainsi la vidéo la plus visionnée de l'histoire.

"Nous n'aurions jamais pensé qu'une vidéo serait regardée plus de 2.147.483.647 (de fois). Mais ça, c'était avant que nous rencontrions +Psy+", ont expliqué les responsables de YouTube par le biais d'une publication sur "Google+", le réseau social du moteur de recherche américain. "Nous avons dû augmenter nos capacités", disent-ils.

Concrètement, selon Le Monde, celle-ci s'élèverait désormais à 9.223.372.036.854.775.808. Un plafond qui ne sera atteint que "si chacun des 7 milliards d'individus vivant sur la planète visionnait la vidéo plus d'un milliard de fois", assure le quotidien.

Oui, cette vidéo kitchissime sur fond d'électro-pop certes entraînante mais plutôt basique ont dépassé allègrement les deux milliards de vues. Soit près du tiers de la population mondiale. Et pour une seule des dizaines de vidéos de la chanson disponibles sur YouTube…

Au total, le nombre de visionnages de la chanson avoisinerait plutôt les trois milliards, contre un peu moins de 40 millions pour le requiem de Mozart. On vit une époque formidable.

 

 

Le "Gangnam Style" est la vidéo la plus visionnée de l'histoire.

Commentaires

-