Grève du 5 décembre : routiers et SNCF avec la RATP vers un blocage total ?

Grève du 5 décembre : routiers et SNCF avec la RATP vers un blocage total ?

Publié le :

Mercredi 13 Novembre 2019 - 10:04

Mise à jour :

Mercredi 13 Novembre 2019 - 10:09
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Gilets Jaunes, syndicats de la SNCF et des transports routiers ont annoncé rejoindre ceux de la RATP et appellent à la grève générale et reconductible le 5 décembre. La mobilisation s’annonce massive. Faut-il s’attendre à un blocage comme en 1995 ?
 
La grève interprofessionnelle du 5 décembre s’annonce particulièrement dure. Les 5 syndicats de la RATP à l’initiative de la mobilisation ont été rejoints par 4 autre syndicats de l’entreprise, ainsi que de la SNCF : en plus de l’Unsa-RATP, de la CFE-CGC RATP, de Sud-RATP, de Solidaires-RATP et de FO-RATP, la CGT RATP, SUD-Rail, l'Unsa ferroviaire et la CGT-Cheminots ont donc annoncé qu’ils appelleraient également à cesser le travail.
 
Les perturbations sont annoncées dans les transports en commun parisiens, franciliens, ainsi que dans toutes les régions de l’Hexagone. Les routiers devraient également se joindre au mouvement
 
Le conflit pourrait ainsi rappeler celui de 1995 lorsqu’Alain Juppé avait voulu réformer les régimes spéciaux de la SNCF : routes et rails s’étaient retrouvés paralysés durant trois semaines… Selon le secrétaire général de l’Unsa-RATP Thierry Babec, « pour obtenir des résultats, il faut vraiment partir dans un conflit plus dur », estimant que « les grèves saute-mouton de 24 heures » comme celles du 13 septembre ne fonctionnent pas.
 
Ces menaces d’une mobilisation massive et durable ne semblent cependant pas effrayer le président de la République. Dans une interview à RTL, Emmanuel Macron a indiqué qu’il ne compte faire preuve d’aucune « forme de faiblesse ou de complaisance ». 
 
 
Les Gilets Jaunes ont également appelé à la mobilisation générale et reconductible, tout comme le député de La France Insoumise de Seine-Saint-Denis, Eric Coquerel, au micro de France Info : « Je pense que les gens tiennent à leur régime de retraite. La RATP et la SNCF ouvrent la voie, et ce que je souhaite c'est qu'on aille vers une grève générale reconductible. Pour permettre de battre plus vite la réforme du gouvernement. » 
 
La mobilisation dans les hôpitaux ce jeudi 14 novembre pourrait donner le ton de cette grève du 5 décembre. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les 5 syndicats de la RATP à l’initiative de la mobilisation ont été rejoints par 4 autre syndicats de l’entreprise

Fil d'actualités




Commentaires

-