Grève SNCF mai 2018: les jours fériés concernés (calendrier)

Ponts et congés

Grève SNCF mai 2018: les jours fériés concernés (calendrier)

Publié le :

Mardi 24 Avril 2018 - 16:45

Mise à jour :

Mardi 24 Avril 2018 - 16:53
Le calendrier de la grève perlée de la SNCF devrait largement impacter les jours fériés et ponts du mois de mai. Le 1er , le 8 et le pont de l'Ascension seront touchés de manière plus ou moins directes.
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que la grève de la SNCF est entrée lundi 23 dans son cinquième acte et que le calendrier des syndicats de cheminots en prévoit encore 13 soit 26 jours de cessation du travail, on peut s'attendre au mois de mai à des journées particulièrement chargées en raison des jours fériés.

Une problématique qui se posera dès le dernier week-end d'avril. Certains usagers ont certainement prévu de faire le pont du week-end du samedi 28 et dimanche 29 avril au mardi 1er mai. Mais prendre le train s'annonce difficile au moins à l'aller, puisque ces samedi et dimanche tombent pendant la grève perlée.

De plus il s'agit des derniers jours de vacances de printemps pour la zone C (académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles) et du milieu des congés de la zone B (académies d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg).

Lire aussi: Grèves - Ouibus, filiale de la SNCF, va collaborer avec BlaBlaCar

De même, les retours pourraient s'avérer compliqués pour ceux qui auraient misé sur le pont du 8 mai, la grève concernant également le mardi 8 et le mercredi 9. Une situation qui pourrait impacter les départs prévu la veille au soir pour le pont de l'ascension de jeudi 10 (lui même non concerné). Ce pont sera également perturbé par la grève au moment des retours avec des appels à cesser le travail dimanche 13 et lundi 14 mai.

Voir: Grèves - les acteurs du tourisme inquiets pour leur saison d'été

Pour l'heure, le calendrier de la grève perlée court jusqu'au 28 juin. Mais la question demeure quant à une poursuite du mouvement pendant les grandes vacances. Guillaume Pepy, président de la SNCF, a assuré qu'il n'y aurait pas de grève cet été car "les cheminots sont des gens responsables". Il jugeait également dimanche 22 que "la grève s'érode lentement". Mais face à des négociations stériles, les syndicats étudieraient la possibilité de poursuivre le mouvement au-delà du mois de juin.

La grève perlée de la SNCF devrait impacter les jours fériés de mai 2018.

Commentaires

-