Les voitures propres tirent leur épingle du jeu en juin

Les voitures propres tirent leur épingle du jeu en juin

Publié le 02/07/2020 à 14:50 - Mise à jour à 15:31
© PHILIPPE DESMAZES / FILES/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le marché de l’automobile a retrouvé quelques couleurs en juin et les ventes de voitures propres battent un record. Les avantages accordés dans le cadre du plan de soutien secteur automobile français y sont sans doute pour quelque chose.
 
Le Comité des constructeurs français d’automobile a annoncé la nouvelle mercredi 1er juillet par un communiqué : le marché des ventes de véhicules neufs a augmenté de 1,2 % en juin avec 233820 immatriculations. Ce chiffre est toutefois à nuancer puisqu’il s’agit de données brutes. Avec un nombre de jours ouvrés comparables entre juin 2019 et juin 2020, le marché est en recul de 1,4 %.
 
Le succès des primes à la conversion
 
Après un début d’année catastrophique en raison de la crise sanitaire, le rebond est néanmoins bien là. Les concessionnaires retrouvent le sourire, certains s’avouent même débordés, grâce à des ventes dopées par les aides gouvernementales. En un mois, la moitié des 200000 primes à la conversion promises ont été utilisées, selon Europe 1. 
 
Porte-parole du CCFA, François Roudier se montre toutefois prudent sur France Info, expliquant que la prime « permet d’accélérer les ventes, ce qui est très bien lorsque vous avez des stocks, après ça va se mettre à fausser le marché ». Ses inquiétudes se portent sur la rentrée, juin étant traditionnellement un bon mois pour les ventes de voitures neuves.
 
« C’est l’après qui est plus problématique, cette quatrième phase de l’année qu’on appelle nous la relance, celle de septembre. Est-ce que le moral des ménages sera là ? Est-ce que le moral des entreprises aussi sera là ? »
 
Le succès des électriques 
 
Les aides gouvernementales ont en tout cas un effet vertueux : la hausse des ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Elle n’avait en effet jamais atteint un tel volume, avec 13725 immatriculations enregistrées pour les seules voitures électriques. Cela représente 5,8 % du marché, une part moins importante qu’en janvier (8%) mais un nombre de ventes plus important. 
 
Sans surprise aucune, c’est la Renault Zoé qui se taille la part du lion, avec à elle seule plus de 40 % des ventes.
 
Les hybrides rechargeables, qui bénéficient désormais du bonus écologique, ont également le vent en poupe, avec 7265 immatriculations en juin, presque le double si l’on compare au mois de février. Il faut cependant raison garder puisque ces ventes représentent 3 % du marché. 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


La citadine Renault Zoé toujours plébiscitée

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-