RER Surfing: ces ados qui se filment accrochés aux trains en marche

A pleine vitesse

RER Surfing: ces ados qui se filment accrochés aux trains en marche

Publié le :

Jeudi 13 Novembre 2014 - 13:26

Mise à jour :

Jeudi 13 Novembre 2014 - 16:26
Les autorités françaises s'inquiètent des émules causées par le RER Surfing. Ce jeu dangereux qui consiste à se filmer à l'extérieur d'un train ou d'un RER en marche séduit de plus en plus d'adolescents, en quête d'adrénaline et de visibilité sur les réseaux sociaux.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

Le RER Surfing est le nouveau défi à la mode chez les adolescents. Le but, se filmer avec son Smartphone accroché à l'extérieur d'un RER ou d'un train et poster la vidéo de son "exploit" sur les réseaux sociaux.

En France, la vidéo (à voir ici) de deux adolescents de Seine-Saint-Denis accrochés au RER A a été visionnée plus de 450.00 fois depuis sa mise en ligne le 2 novembre. L'un d'entre eux, âgé de 18 ans, a été interpellé par la police mardi 11 et placé en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui". " Je me suis fait taper beaucoup sur les doigts pour avoir fait ça, j'ai eu conscience que ce n'était pas bien, mais j'ai eu conscience un peu tard en fait", a expliqué le jeune homme sur BFMTV. "C'était juste pour l'adrénaline", ajoute-t-il.

Les psychiatres interrogés sur le sujet affirment que ce jeu dangereux séduit surtout les individus fragiles, ceux qui doutent le plus d'eux-mêmes. "Je risque ma vie parce que finalement je n'ai que ça à montrer, à risquer" explique le pédopsychiatre Marcel Rufo.

La RAPT avait très vite réagi au phénomène en promettant des poursuites judiciaires aux auteurs de ses vidéos. Des avertissements pris très au sérieux par les autorités car ces pratiques ont déjà fait des victimes dans le monde. En France, un jeune homme est mort en mai 2013 alors qu'il tentait de se filmer sur le toit de la ligne 6 du métro à Paris.

Si en France le RER Surfing reste encore marginal, en Russie, il est quasiment un sport national, et cela depuis plusieurs années.

Reste à espérer que le RER Surfing ne prendra pas en France l'importance du Neknomination, des mises en scène de consommation de boissons alcoolisées sur Internet (Facebook notamment), qui ont provoqué la mort de plusieurs de leurs auteurs.

Les ados en quête de sensations fortes s'adonnent au RER Surfing, sans toujours avoir conscience du danger pour eux et pour autrui.

Commentaires

-