SNCF: comment la panne d'un seul train a paralysé la gare du Nord

Trafic interrompu

SNCF: comment la panne d'un seul train a paralysé la gare du Nord

Publié le :

Lundi 26 Mars 2018 - 16:23

Mise à jour :

Lundi 26 Mars 2018 - 16:43
La gare du Nord a été totalement paralysée ce vendredi matin en raison de la panne d'un seul train TER. La SNCF, déjà confrontée à des pannes de grande ampleur ces derniers mois, a expliqué que sa localisation et la sécurité des passagers avaient nécessité l'interruption totale du trafic.
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La situation était revenue à la normale ce lundi 26 après-midi en gare du Nord, après que le trafic a été totalement interrompu pendant plusieurs heures pour les TGV, Intercités, TER et Thalys, et ralenti également la ligne H du Transilien et D du RER. De nombreux trains ont ainsi enregistré plus de deux heures de retard, à cause de la panne d'un seul.

Le dysfonctionnement d'un seul train a donc suffi à bloquer la première gare d'Europe par laquelle transitent quelque 700.000 personnes chaque jour. "Un TER est tombé en panne à l'entrée de Paris gare du Nord. La circulation est totalement interrompue", confirmait ce matin la SNCF.

Lire aussi: Calendrier de la grève SNCF: trois mois de perturbations du trafic

Une situation qui a rapidement provoqué au mieux l'ironie au pire la colère des usagers, certains par exemple demandant sur Twitter comment une panne de TER a pu bloquer toutes les autres lignes. La première problématique a été le lieu de la panne "à l'entrée de la gare du Nord, ce qui bloque le trafic (trains entrants/sortants)" a répondu la SNCF a l'un d'eux. Et d'ajouter qu'il y avait un autre problème: "Pour des raisons de sécurité et pour éviter que des voyageurs se retrouvent sur les voies en danger, l'alimentation électrique dans la zone de sa panne a été coupée, le temps que nos équipes interviennent".

Ce serait donc une situation très particulière qui aurait entraîné une telle pagaille pendant plusieurs heures. Un incident exceptionnel qui tombe cependant assez mal pour la SNCF. De nombreux usager ont du et devront encore faire face dans les semaiens à venir aux conséquences de la grève contre la réforme de l'établissement public.

La SNCF a également dû répondre de pannes de grande ampleur à la gare Montparnasse en plein chassé-croisé des vacances d'été en 2017 et début décembre puis à la gare Saint-Lazare durant les dernières vacances de Noël. Dans les trois cas, il s'agissait là de problèmes électriques.

Voir: Borne réclame à la SNCF une nouvelle organisation de la gestion des grands travaux

Suite à ces incidents, la ministre des transports Elisabeth Borne avait écrit au président de SNCF Mobilités, Guillaume Pepy, et au président de SNCF Réseau, Patrick Jeantet exigeant qu'ils tirent les conséquences de ces problèmes et proposent des solutions.

La panne d'un TER a paralysé le trafic Gare du Nord ce vendredi.

Commentaires

-