Un pilote et trois membres d'équipage débarqués d'un avion en état d'ivresse

Un pilote et trois membres d'équipage débarqués d'un avion en état d'ivresse

Publié le :

Samedi 08 Août 2015 - 16:19

Mise à jour :

Samedi 08 Août 2015 - 16:38
©TimothyJ/Flickr
PARTAGER :

B. Azaïs

-A +A

Un pilote, son copilote et deux hôtesses de l'air ont été débarqués d'un avion alors qu'il s’apprêtait à décoller de Norvège. Tous ont été contrôlés positifs à un test d'alcoolémie et risquent la prison.

Voilà qui n'est pas très rassurant en période de vacances. Un pilote, un copilote ainsi que 2 hôtesses de l'air de la compagnie aérienne Air Baltic, ont été contrôlés positifs à un test d'alcoolémie alors qu'ils s'apprêtaient à voler. La police norvégienne a indiqué que les 4 membres d'équipage ont été débarqués immédiatement avant le décollage de l'appareil, alors qu'il devait relier Oslo en Norvège, à la Grèce. "Les résultats des tests d'alcoolémie ont confirmé que quatre des cinq membres de l'équipage (...) étaient au-dessus de la limite légale d'alcoolémie de 0,2 pour mille", a déclaré Edith Ek Sorensen, le procureur de police de Romerike.

Les 4 personnes en question ont été placées en garde à vue et risquent jusqu'à 2 ans de prison. Des tests sanguins ont également été effectués pour confirmer les résultats des éthylotests. Edith Ek Sorensen a précisé qu'un appel anonyme passé sur les coups de 4h00 du matin à la police, avait permis de donner l'alerte et peut-être de sauver la vie des 109 passagers à bord qui ne se doutaient de rien.  

S'il parait surprenant qu'un pilote puisse consommer de l'alcool avant de piloter un avion, il ne s'agit cependant pas d'un cas isolé. En juillet 2012, une pilote de la compagnie australienne Qantas avait dû faire demi-tour alors qu’elle était sur le point de décoller de Sydney, parce qu'elle avait été contrôlée positive lors d’un test d’alcoolémie.

"Il y a bien sûr des équipages qui font un peu la fête lors des escales de trois jours. Mais personne ne sort la veille d’un départ", a raconté Jean Serrat, ancien commandant de bord et président de l’association de pilotes PNT65. "Il y a eu une époque où, sans être saouls, les pilotes mangeaient leur plateau-repas à bord accompagné d’un verre de vin. Mais c’est fini depuis une vingtaine d’années, comme la cigarette!".

Quatre membres de l'équipage d'un avion en état d'ivresse alors qu'ils allaient décoller


Commentaires

-