Hard

Mercredi, Septembre 5, 2018 - 08:34
Mardi, le tribunal des prud'hommes de Bourges a jugé le licenciement d'une aide à domicile renvoyée pour être apparu dans un film porno pour le site Jacquie & Michel. L'employeur estime que l'identification aisée de son employée (malgré l'usage d'un pseudo) lui porte préjudice.