Mauvaise foi

Mardi, Mars 6, 2018 - 12:48

Depuis le mois de janvier, la législation reconnaît un droit à l'erreur pour les particuliers et les entreprises. Toutes les "erreurs" ne seront cependant pas concernées par ce changement d'approche de la question de la "bonne foi".

Contributeurs