Nosocomiale

Lundi, Février 13, 2017 - 15:51

En bonne santé lors de son arrivée au CHU de Bordeaux en 2011 pour une Interruption volontaire de grossesse (IVG), Priscilla, 36 ans, ressort avec une infection nosocomiale. Quelques mois après son avortement et une succession d'erreurs médicales, ses quatre membres sont amputés. Dans un récit raconté à "L'Obs", elle raconte son calvaire.

Contributeurs

Fil d'actualités