RoundUp

Jeudi, Mai 31, 2018 - 14:47
Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, bien que "déçu" du rejet des amendements qui visaient à graver dans la loi la sortie du glyphosate en 2021, n'est pas "inquiet" pour autant. Il estime que le pesticide sera bien interdit pour autant dans trois ans.
Mardi, Mai 29, 2018 - 12:07
L'Assemblée nationale a refusé dimanche de rendre obligatoire l’étiquetage Nutri-Score sur les produits alimentaires. Pour le professeur Serge Hercberg, président du Programme national nutrition santé (PNNS) "on peut légitimement s'interroger sur les lobbys très puissants qui se sont exprimés contre le Nutri-Score".
Mardi, Mai 29, 2018 - 09:55
Engagement présidentiel, la sortie du glyphosate d'ici 2021 a été rejeté par les députés dans la nuit de lundi à mardi. Le poids des lobbys de l'agro-alimentaire est mis en cause par les opposants à l'herbicide controversé.
Mercredi, Décembre 13, 2017 - 16:55
Emmanuel Macron a annoncé une interdiction du glyphosate d'ici trois ans, juste après que l'Union européenne a opté pour une prolongation de son autorisation de cinq ans. Il est en effet possible pour un Etat membre d'agir contrairement à une décision de l'UE. Mais cette décision pourra cependant être attaquée, rappelle en partenariat avec "France-Soir" Jean-Philippe Morel, avocat au barreau de Dijon.
Jeudi, Octobre 5, 2017 - 16:07
"Le Monde" a révélé ce jeudi que le géant américain de l'agrochimie Monsanto avait eu recours à une pratique polémique pour montrer que le glyphosate n'était pas dangereux. Pratique dite de "l'écriture fantôme" ("ghostwriting") et qui consiste en gros à payer des scientifiques pour signer des papiers d'employés de Monsanto, afin d'y apporter du crédit.
Jeudi, Juin 1, 2017 - 14:10
"Le Monde" révèle ce jeudi les premiers éléments d'une enquête sur Monsanto, le géant des pesticides. Le quotidien évoque notamment les pressions contre un organe de l'ONU et les scientifiques qui ont déclaré cancérigène probable son pesticide, le Roundup.
Jeudi, Avril 6, 2017 - 13:13
L'ONG Génération Futures avait trouvé des perturbateurs endocriniens dans les cheveux de six écologistes en février dernier. Cette fois-ci selon un communiqué publié ce jeudi, l'organisation a analysé les urines de trente personnes dont Charline Vanhoenacker ou encore Delphine Batho. Résultat: 100% des urines contenaient du glyphosate, une substance contenue dans le RoundUp.