Impôt sur le revenu: il faudra remplir une déclaration malgré le prélèvement à la source

Impôt sur le revenu: il faudra remplir une déclaration malgré le prélèvement à la source

Publié le :

Lundi 08 Avril 2019 - 20:27

Mise à jour :

Lundi 08 Avril 2019 - 20:31
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans quelques semaines, les déclarations de revenus arriveront chez les contribuables. La mise en place du prélèvement à la source n'a pas mis fin en effet à cette formalité qui exige de renseigner les revenus, réductions et exonérations de l'année 2018.

Vous pensiez peut-être que la démarche était devenue obsolète avec le prélèvement à la source, il n’est est rien : dans quelques s’ouvrira la "saison" des déclarations de contribuables pour l’impôt sur le revenu débutera. 

Les dates du calendrier pour cette année seront variables –la date limite devrait au plus tard être fixée courant juin– selon les différents départements. Il faudra fournir à l’administration fiscale les éléments nécessaires pour annoncer ses revenus, mais aussi les éventuelles réductions fiscales permises par un statut particulier, l’emploi d’une personne à domicile, de travaux d’isolation ou d’un don à une association reconnue d’utilité publique.

Cette déclaration, à compléter au printemps 2019, portera donc sur les revenus de l’année 2018. Mais pourquoi faut-il alors remplir cette déclaration, parfois simple (les montants sont préremplis par l’administration fiscale) et parfois fastidieuse (quand se combinent de nombreux revenus ou exonérations)?

Lire aussi: Auto-entrepreneur, il roule en Ferrari et ne déclare rien aux impôts

Cette déclaration servira à calculer deux éléments importants. Le premier sera le taux de prélèvement à la source qui sera appliqué de septembre 2019 à août 2020. Le second est le montant es réductions et crédits d’impôt au titre de l’année 2018, montant pour lesquels les contribuables ont reçu un acompte de 60% en janvier 2019 sur la base d’une estimation faite l’année précédente. Le reliquat de 40%, pour ceux dont les réductions fiscales n’ont pas changé, sera versé cet été. En cas de changement majeur, un réajustement (pouvant inclure une dépense supplémentaire pour le contribuable) sera effectué.

Pour rappel, il est possible de modifier son taux de prélèvement à la source en cas de changement majeur survenu dans l’intervalle, comme une modification de l’état-civil, ou d’un événement (retraite, chômage…) faisant varier les montants prélevés de 10% avec un minimum de 200 euros par an.

Voir aussi:

Impôt sur le revenu: combien faut-il gagner pour ne pas le payer?

Le prélèvement à la source n'a pas mis fin à la déclaration de revenus.


Commentaires

-