La fraude sur les chèques a explosé en 2017

Escroquerie

La fraude sur les chèques a explosé en 2017

Publié le :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 14:50

Mise à jour :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 14:56
La fraude sur les moyens de paiement est en recul, mais le chèque, lui, n'accompagne pas cette tendance. Aucune mesure de sécurité ne semble pouvoir enrayer cette tendance.
©Barbara Laborde/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les Français y restent attachés, les banques rêvent de s'en débarrasser. Le chèque est de nouveau au cœur de la polémique: dans un contexte général de sécurité toujours plus grande des moyens de paiement, ce dernier voit en effet le niveau des fraudes grimper en flèche.

Selon des chiffres de la Banque de France relayés par Le Revenu, les vols et les falsifications des chèques ont représenté pas moins de 296 millions d'euros pour la seule année 2017, soit une hausse de 9% en un an seulement. Le taux de fraude sur le chèque s'établi à 0,029% soit environ une escroquerie pour 3.500 chèques.

L'usage des chèques ne cesse pourtant de reculer en France. Moins de chèques, mais plus de fraudes et des montants escroqués de plus en plus importants. Alors que le montant moyen d'un faux chèque ou d'un chèque volé s'élevait à 1.453 euros en 2016, ce chiffre a bondi à… 8.100 euros en 2017.

Lire aussi - Carte bancaire volée ou piratée: combien cela peut-il vous coûter?

Comment expliquer une telle flambée? La réponse est simple: de par sa nature, le chèque est imperméable à toutes les nouvelles procédures de sécurité comme le 3D Secure qui oblige un consommateur à rentrer un code à six chiffres reçu sur le téléphone mobile pour valider un paiement.

Si le chèque est en plein boom et qu'aucune solution –hormis sa disparition– ne semble pouvoir faire reculer la fraude, ce moyen de paiement ne représente "que" 40% du montant total de la fraude (744 millions au total). La carte bleue, si elle est constante amélioration, ne fait que revenir à la situation de 2010 après des années d'explosion des fraudes pour ce mode de paiement qui représente aujourd'hui 68% des transactions.

Le chèque reste un mode de paiement facile à falsifier.

Commentaires

-