Corse: les pompiers récupèrent des résidus d'hydrocarbures sur une plage

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Corse: les pompiers récupèrent des résidus d'hydrocarbures sur une plage

Publié le 14/06/2021 à 09:22 - Mise à jour à 12:44
© Florian ROUSSARD / ARMEE DE L'AIR/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bastia
-A +A

Une dizaine de pompiers vêtus de combinaisons blanches ramassaient lundi à la pelle de petites galettes d'hydrocarbures sur la plage de Solaro (Haute-Corse), après une pollution en mer repérée trois jours plus tôt au large, a constaté l'AFP.

Des résidus d'hydrocarbures ont été découverts sur cette plage de la côte est de la Corse, après le probable dégazage sauvage d'un navire, a indiqué la préfecture de Corse à l'AFP.

L'accès de la plage, située à la limite de la station balnéaire de Solenzara, était bloqué par les gendarmes lundi, de même que celui du camping voisin. Un tracteur filtrait ensuite les résidus restants sur le sable, a constaté un photographe de l'AFP.

"Les résidus sont répartis sur environ 500 mètres de long et 50 centimètres de large de manière discontinue", a précisé la préfecture, ajoutant que des moyens étaient déployés pour ramasser ces restes d'hydrocarbures.

"Après reconnaissance sur site dans la soirée d'hier (dimanche), il s'agit des seules traces découvertes depuis samedi" sur la côte, a-t-elle précisé.

Les gendarmes et les pompiers doivent réaliser des reconnaissances à terre pour identifier "d'éventuelles autres zones d'échouages ou de présence d'hydrocarbures en mer", selon la préfecture. Un drone est également mobilisé.

Le préfet de Haute-Corse est attendu sur place dans la matinée.

Dans un communiqué, la préfecture rappelle que l'accès aux plages et la baignade restent strictement interdits et qu'il faut immédiatement joindre les pompiers ou la gendarmerie en cas de découverte de résidus d’hydrocarbures.

En mer, cinq bateaux sont à l'oeuvre et seront rejoints par un remorqueur d'Ajaccio dans la journée pour repêcher les hydrocarbures.

Plusieurs tonnes ont été récupérées dans le week-end, mais la "pollution est de plus en plus morcelée et dispersée", a indiqué à l'AFP la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Marseille, compétent pour les affaires de pollution maritime sur le littoral méditerranéen français, sur cette pollution probablement due au dégazage illégal d'un navire.

Elle a été confiée à la gendarmerie maritime qui devra notamment tenter de retrouver le navire à l'origine du dégazage sauvage.

Des investigations devront être menées sur trois navires qui ont été présents dans une zone élargie autour de la pollution, avait indiqué à l'AFP le colonel Jean-Guillaume Remy, commandant du groupement Méditerranée de la gendarmerie.

Auteur(s): Par AFP - Bastia

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Photo fournie par l'Armée de l'Air montrant des hydrocarbures en mer le 12 juin 2021 à l'est de la Corse

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-